Mercato - Le début de saison du Havre, son temps de jeu, son avenir au PSG... Dina-Ebimbe se confie pour TM

Formé au Paris Saint-Germain, a décidé de prendre son envol cet été en rejoignant , cinquième de , sous la forme d'un prêt d'une saison plus une en option en cas de montée en Ligue 1. En exclusivité pour , le jeune milieu de terrain s'est exprimé sur son début de saison avec le club normand. Le footballeur de 18 ans n'a également pas manqué de faire un point sur son avenir avec la formation parisienne.

Eric Junior Dina-Ebimbe

Quel bilan tirez-vous de ce début de saison ?

On a bien commencé, mais on est moins performants en ce moment. Je pense que l'on va réagir. On ne joue plus comme au début. On a perdu nos valeurs et on ne se lâche plus comme en début de saison. On n'est pas inquiet. Il y a eu de bonnes choses sur les cinq-six premiers matchs. On traverse une période plus compliquée. Si on se remet à travailler, cela va repartir.

N'avez-vous pas été trop dépendants de Tino Kadewere ?

Sans doute. S'il ne marque pas et n'arrive pas à avoir de l'influence sur notre jeu, on peine à se procurer des occasions. On a du mal à gagner. On doit travailler sur ça. Il faut que l'on soit moins dépendants de nos attaquants. On doit réussir à l'emporter même quand il n'est pas dans un bon jour. Ce qu'il fait, c'est impressionnant. Dix buts, ce n'est pas donné à tout le monde. Il nous apporte beaucoup. C'est le top. On espère qu'il continuera comme ça jusqu'à la fin de saison.

Quels objectifs ont-été fixés par le club ?

On sait où on veut aller. On prend chaque match au fur et à mesure. On ne parle ni de montée ni de descente. On verra où nos performances nous mèneront en fin de saison.

"La Ligue 2 me permet de gagner en expérience"


Vous avez disputé tous les matches jusque-là. Êtes-vous étonné de jouer autant pour votre première saison professionnelle ?

m'a dit qu'il n'y avait pas de raison que je ne joue pas, à condition d'être performant à l'entraînement et à l'écoute. J'ai suivi ses conseils et il m'a donné ma chance. Je suis moins bien actuellement, car les adversaires commencent à me connaître. Je dois changer ma façon de jouer. C'est une bonne surprise, car il me fait toujours confiance. Il ne me sort pas de l'équipe.

Que pensez-vous du niveau de la Ligue 2 ?

C'est un championnat difficile, agressif. C'est un peu fou, même s'il y a parfois des matches ennuyeux. C'est une étape. Il faut savoir s'adapter. Je suis en apprentissage. La Ligue 2 me permet de gagner en expérience.

Vous avez même marqué avec l'équipe de France U20 contre la Norvège...

C'est un bon début de saison. Mais avec la France, les joueurs ne sont pas les mêmes et le style de jeu est différent qu'au Havre. En Ligue 2, il y a beaucoup de duels et c'est plus difficile de poser le jeu qu'en sélection. J'essaye de m'adapter, de faire mon trou aux côtés de joueurs plus expérimentés. C'est une pression positive.

"Si je ne joue pas au , ce sera ailleurs"


Quitter le PSG, c'était devenu une nécessité ?

Oui, à mon âge il le faut. Je dois jouer au haut niveau. Le Havre m'offre du temps de jeu et va me faire gagner en maturité. C'est le meilleur projet pour moi. Je préfère disputer 20-30 matches au HAC que 4-5 au PSG. C'est une étape importante pour la suite de ma carrière.

Pourquoi avez-vous choisi Le Havre ?

J'ai été contacté par et d'autres clubs de Ligue 1 et Ligue 2. J'ai choisi de rester en France plutôt que de partir à l'étranger. Le Havre, c'est un grand club français, avec un grand entraîneur qui a beaucoup apporté. Il m'a appelé et expliqué le projet. C'était parfait pour moi.

Vous êtes sous contrat jusqu'en 2023 avec le PSG. Comment voyez-vous votre avenir là-bas ?

Le club compte sur moi, mais il faut être réaliste. Je ne peux pas débarquer de la réserve et m'imposer de suite en Ligue 1. Je dois prouver ma valeur avec Le Havre. Le PSG me fait confiance. Je vais essayer de donner une bonne image du club. Le plus important, c'est de bien travailler au Havre. Je sais ce que je vaux. Si je ne joue pas au PSG, ce sera ailleurs. Je ne veux pas me prendre la tête.
Article précédent PSG : les salaires de N... Article suivant PSG : Dagba veut s'insc...