OL : Puel pas concerné par un ultimatum

L'entraîneur de estime ne pas être concerné par "un quelconque ultimatum" fixé par à fin octobre après le match contre le en , mais assure que "la pression est un moteur" qui "maintient en éveil", alors que l'OL, 17e, reçoit dimanche , 3e, pour la 9e journée de .

"Je ne me sens pas concerné par un quelconque ultimatum. Je ne vais pas dire que je suis dans mon élément mais cela ne me dérange pas. La pression, cela dépend de ce que l'on en fait. C'est un moteur. Cela maintient en éveil. Ensuite, après le PSG, il y a Rennes, donc nous risquons de repousser l'échéance à début novembre. Nous sommes encore convalescents dans le jeu et nous avons besoin de prendre des points et d'obtenir des résultats. Le message que j'ai à adresser au public est d'encourager son équipe, d'être derrière elle. Quant à l'attitude des spectateurs envers moi eh bien... je fais partie de l'équipe !", a expliqué Claude Puel.

La trêve internationale aura-t-elle pénalisé Lyon, qui avait réussi à enchaîner deux victoires de rang à l'extérieur, à Tel-Aviv et à Nancy, après le fiasco contre ? Fiasco qui avait provoqué une crise au sommet, Jean-Michel Aulas fixant une date butoir à Claude Puel pour se ressaisir, le 24 octobre après le match contre d'abord, le 27 octobre ensuite, au terme du huitième de finale de la Coupe de la Ligue face au PSG. Si l'on en croit l'entraîneur lyonnais, le groupe est uni et personne ne l'a lâché. Réponse ce soir.
Article précédent OL : Cris ne veut pas l... Article suivant Lyon : Cissokho n'a auc...