OL-Benfica : les notes du match

Lyon a confirmé son retour en grâce en disposant sans sourciller d'une équipe de qui a joué plus d'une mi-temps à 10. Les notes.



Lloris (6) : n'a pas eu l'occasion de briller, pour une fois. Un indice révélateur de la belle prestation collective des joueurs de champ.

Réveillère (7) : des bonnes montées, et surtout, de bons centres ! L'international français est en forme, et il le prouve à chacune de ses sorties

(6) : le nombre d'occasions portugaises ? Deux ou trois selon les syndicats, zéro selon le Policier. Et on ne peut pas vraiment lui donner tort.

Diakathé (6,5) :
pas grand-chose non plus à se mettre sous la dent, mais très présent physiquement dans les quelques duels qu'il a eus à disputer

Cissokho (6) : si seulement ses centres étaient un peu plus précis... Vraiment dommage, car ses quelques montées ont été très intéressantes.

Gonalons (6) :
le bloc défensif lyonnais partait de Lisandro, et chacun a donné du sien pour soulager la défense. Dans ses conditions, Gonalons a pu se concentrer sur sa tâche de dernier rempart devant la défense, sans problème.

Pjanic (6,5) : bon travail défensif. Un peu éclipsé par le rayonnement offensif de Gourcuff dans le camp adverse, mais match très honorable tout de même.

Gourcuff (7) :
très actif, aussi bien à la récupération (que de ballons grattés) qu'à la construction. Le Yoann bordelais n'est pas si loin.

Bastos (7,5) :
a réussi quasiment tout ce qu'il a entrepris. Ses dribbles, ses frappes. S'en tire avec un poteau et une passe décisive au compteur, et n'a vraiment pas volé l'ovation de Gerland à sa sortie.

Briand (7,5) : vraiment dans tous les bons coups. A la finition tout d'abord, pour le premier but des Lyonnais. A multiplié les centres dangereux tout au long de la rencontre, en exploitant à plein les espaces dans son couloir droit. Une passe décisive à son actif, et une menace permanente pour la défense portugaise.

Lisandro (6,5) :
les blessures et les polémiques semblent un lointain souvenir... Un but au forceps, son quatrième en quatre matchs. Pas encore au mieux de sa forme, mais on s'en rapproche très sûrement.
Article précédent OL-Benfica : un Lyon ta... Article suivant Lyon-Benfica : Aulas es...