OM : Anigo s'est senti mis de côté

Cet été, l'OM est le club français qui a le plus agité le mercato. Dans un entretien accordé à La Provence, revient sur cette période du club phocéen.



Le directeur sportif de l'équipe marseillaise avoue s'être senti isolé. " Si ce n'était pas le cas, ça y ressemblerait fortement. Pour être poli, je vais dire que j'ai été oublié. Moi comme Antoine Veyrat d'ailleurs. Nous sommes ressortis du placard durant les quinze derniers jours du mercato. Je pense avoir une explication. Mais je n'ai pas envie d'avoir mal à la tête. Il n'est pas nécessaire d'y revenir aujourd'hui alors que la saison est lancée. Vous savez, je n'ai pas oublié, mais cela ne m'empêche pas de vivre ", confesse-t-il.

" Le club obéit à une organisation, une structure bien en place. Il y a l'actionnaire, Margarita Louis-Dreyfus, le président du conseil de surveillance, , le président du directoire, . Tant que ces personnes auront confiance en moi, je ne me poserai pas la question de partir et je ne prendrai pas la rumeur pour argent comptant.  Beaucoup de choses me sont revenues aux oreilles, par des gens qui ont pignon sur rue, dans ce métier et qui les ont ébruitées. Cela a eu un avantage : de poser des questions claires aux personnes intéressées ", termine Anigo.
Article précédent OM : Diawara défend Bra... Article suivant OM, Malouda : "Ils sera...