Montpellier : Nicollin prévient les candidats, avant les municipales

fait le forcing pour que dispose bientôt d'un nouveau stade.

Laurent Nicollin

"On va attendre le mois de mars et l'issue des élections pour voir qui sera élu. J'appuierai pour que ce soit quelqu'un en faveur du stade. Ce n'est peut-être pas la tendance, mais je pense que le stade est quelque chose de vital pour le club. On veut un outil qui nous permette d'avoir plus d'argent, de nous développer. La Mosson, c'est la Mosson. La Paillade, c'est la Paillade. Mais dans la vie, à un moment donné, il faut savoir avancer, évoluer. Cela passe automatiquement par un nouveau stade. Philippe Saurel, le maire actuel, est à 100% derrière nous pour le projet du nouveau stade. Il nous a trouvé un site", a déclaré le président du MHSC au micro de .

"En cas d'échec, il y aurait une réflexion"


Les Nicollin pourraient se retirer, en cas de déception : "On va croiser les doigts. Ce serait un énorme frein pour le club. Ce serait très difficile si le projet devait tomber à l'eau. Il y a eu beaucoup d'investissements au quotidien pour un projet qui serait fabuleux. En cas d'échec, il y aurait une réflexion qu'on mènerait avec mon frère, pour savoir si on reste ou pas. Je ne vois pas l'intérêt de me battre pour une ville où les gens ne sont pas pour nous."

La famille Nicollin est propriétaire du PHSC depuis 1974.
Article précédent MHSC : Camara entre un ... Article suivant Montpellier : accord tr...