Toulouse : Reynet s'est vraiment senti "trahi"

(29 ans) n'a pas du tout digéré que les dirigeants toulousains ne lui aient pas annoncé le recrutement de (29 ans), lors du mercato hivernal.

Baptiste Reynet

"Le dimanche, au réveil, au lendemain d'un match amical, un collègue m'avait envoyé l'article d'un site d'infos sur le . Au début, j'ai eu du mal à réaliser, je ne savais pas si c'était vrai ou faux... Si j'ai cru à une blague ? Non, parce que c'est un site qui sort beaucoup de trucs sur le TFC. Tout de suite, j'y ai cru. Mais comme je n'avais pas eu de nouvelles du club, je me suis dit que j'allais leur laisser le bénéfice du doute. Que ce n'était peut-être que des rumeurs. Mais le lundi, l'arrivée de Lovre était officialisée", a expliqué le gardien de but dans les colonnes de France Football.

"La façon dont ç'a été fait..."


Son sang n'a fait qu'un tour : "Je me suis senti trahi. En soi, le fait de me mettre en concurrence, de prendre un nouveau gardien parce qu'on est dans cette situation compliquée, je peux le concevoir. Il n'y a pas de souci. Mais la façon dont ç'a été fait, c'est ça qui m'a vraiment déçu de la part des dirigeants." Il assure néanmoins s'être repris : "Pendant quelques jours, ç'a été difficile, mais maintenant, je me suis remis dans le projet pour les supporters et mes coéquipiers."

Les deux gardiens sont actuellement blessés. Kalinic a été victime d'une déchirure à la cuisse, tandis que Reynet a subi un décollement de l'aponévrose. Le TFC est lanterne rouge du championnat de , avec 9 points de retard sur l'avant-dernier, Amiens.
Article précédent LOSC, Galtier : "C'est ... Article suivant Toulouse : Reynet et Go...