Canal Plus : Maxime Saada répond à la LFP sur les droits TV

La suspension de la pour une période indéterminée provoque des tensions entre et la Ligue de football professionnel.

Canal Plus

La Ligue réclame le versement de 110 millions d'euros de la part de la chaîne cryptée, qui refuse de verser cette avant-dernière échéance de la saison 2019-2020. Par la voix de son président du directoire Maxime Saada, interrogé par Europe 1, Canal Plus a de nouveau justifié sa position.

"Ce qui est prévu, c'est que quand on n'est pas livrés, on ne paye pas. C'est ce qui est prévu juridiquement. On n'a fait qu'appliquer nos droits. Il n'y a aucun lien dans le contrat entre le nombre de matches joués et le paiement. Aucun. Il y a des échéances et une mécanique juridique qui implique que quand on n'est pas livrés, on ne paye pas. C'est assez classique. Le calcul de la Ligue avec ses approximations et son nombre de matches est faux et n'est même pas pertinent. Il n'y a rien dans le contrat qui fait le lien avec la mécanique évoquée par la Ligue." Avant de poursuivre : "On n'est pas une banque. Notre responsabilité, c'est d'assurer la pérennité du groupe Canal, qui lui aussi subi la crise. On est affectés (...) Comme tout le monde, on subit de plein fouet l'arrêt de la publicité (...) On n'a pas à assurer la trésorerie des clubs français. On applique un contrat, la loi."
Article précédent PSG : le club a perdu u... Article suivant OM : Hiroki Sakai a fai...