Ligue 2 : Le Mans confirme, les Sangliers abattus

En attendant le choc entre le Tours FC et Boulogne-sur-Mer lundi prochain, les autres équipes de Ligue 2 se sont affrontées hier dans le cadre de la 14e journée du championnat.



Un chasseur plus malin que les Sangliers


Le Stade Lavallois navigue entre deux eaux depuis le début de la saison : trop justes pour la montée et trop bons pour descendre en National. Mais les Tangos sont redoutables au stade Francis Le Basser et ils l'ont encore démontré contre le CS Sedan-Ardennes. En effet Jérôme Lebouc, auteur d'un doublé, et Johann Chapuis ont abattu les Sangliers sans problèmes (3-0) et mis un terme à leur série de cinq matches consécutifs sans défaite. L'entraîneur va devoir trouver les mots pour relancer ses joueurs qui ont été transparents.

La Moselle s'embrase, la Sarthe exulte


Le vit un véritable cauchemar cette saison. A force de ne pas investir suffisamment en matière de transferts, les Mosellans ne sont plus des candidats potentiels à la promotion en . Pire encore, ils se retrouvent aujourd'hui dans la zone des relégables après avoir perdu un troisième match à Saint-Symphorien (0-1). Le bourreau est de nationalité norvégienne et il s'agit bien sûr de Thorstein Helstad. A la 83e minute de jeu, l'ancien joueur de Brann Bergen a délivré . Désormais, le club sarthois s'installe comme le leader incontesté du championnat au gré d'une spirale positive fantastique (cinq victoires, un match nul lors des six dernières rencontres).

Savoyards et Normands dos Ă  dos


A défaut d'avoir pris les trois points, et peuvent finalement se satisfaire d'avoir fait un match nul (1-1). En effet, ces deux formations sont toujours à portée du podium (respectivement un et deux points de retard seulement) même si elles avancent au ralenti. Désormais, elles devront se faire violence pour prendre le maximum de points avant la trêve. Notez que Mamadou Diallo avait ouvert le score pour les Normands avant l'égalisation salvatrice de .

A l'Aube de grands problèmes ?


Après avoir surpris tout le monde en prenant les commandes de la Ligue 2 il y a quelques semaines, force est de constater que l'ESTAC est en train de s'essouffler dangereusement. A l'image du match face au SCO d'Angers (défaite 3-0), les hommes de se sont pris les pieds dans le tapis, cette fois à domicile, face à une équipe d'Istres qui lutte clairement pour le maintien (0-1). C'est le jeune milieu de terrain marocain Driss Fettouhi qui a surpris les Troyens alors qu'il restait seulement six minutes à jouer dans le temps règlementaire. Cela fait désormais plus d'un mois que le club de l'Aube n'a pas remporté une victoire en championnat et il va falloir vraiment redresser la barre pour assurer au plus vite le maintien tout en sachant que la moitié du chemin est déjà faite (21 points au compteur).

Un festival Ă  Gaston Petit


Les spectateurs présents à hier soir ont vraiment vécu une soirée particulière. A trois reprises, leurs protégés ont mené la danse avant de se faire reprendre à chaque fois par une équipe du Foot 38 vaillante sur le plan mental. Finalement, les Castelroussins l'ont emporté sur le fil grâce à un but inscrit contre son camp par l'infortuné (4-3 !). Cette victoire est cruciale pour l'entraîneur car désormais ses troupes sont installées à la cinquième place du classement avec le podium en ligne de mire. Pour les Isérois en revanche, c'est encore la soupe à la grimace même si le contenu de cette rencontre est franchement encourageant. Désormais, le GF38 a trois points de retard sur le premier club non relégable, le .

Les Canaris Ă©vitent la morsure des Crocos


Certains observateurs ne se privent pas de dire que le FC pratique un football parfois brouillon sur le plan technique et basé avant tout sur l'aspect défensif (onze buts encaissés seulement). Il y a une part de vérité dans cette analyse mais il faut aussi saluer la solidité globale des Canaris qui n'ont perdu que trois matches cette saison. Hier, le FCN s'est offert le scalp du Nîmes Olympique (2-1) et c'est bien ça le plus important. Le technicien est capable de ramener les Nantais en première division, pour le spectacle on attendra encore un peu.

Les résultats complets :

Laval 3-0 Sedan
Metz 0-1 Le Mans
Evian TG 1-1 Le Havre
0-1 Istres
Châteauroux 4-3
Nantes 2-1 Nîmes
1-0 Dijon
Reims 2-0 Angers
Vannes 1-1 Foot

Lundi 8 Novembre :

Tours-Boulogne s/mer

Le classement provisoire de la Ligue 2
Article précédent Grenoble : un internati... Article suivant Nîmes : ça bouge chez l...