Nantes : le président Kita se lâche contre Maracineanu

Le président du FC , , a donné son avis sur l'arrêt définitif de la saison 2019-2020 de , communiquée jeudi dernier par la Ligue de football professionnel.

Waldemar Kita

À l'image du président de l'Olympique Lyonnais , le dirigeant du football français le plus virulent pour contester la suspension des matches, le patron des Canaris regrette également ce couperet "dur à accepter", dans une interview au journal L'Equipe. "On aurait pu réussir à le faire, même s'il avait fallu finir la saison à huis clos (...) Je respecte ce qui a été décidé, même si je ne trouve pas ça très logique." D'un point de vue économique, Waldemar Kita trouve la sentence "dramatique pour les clubs."

Le boss de 66 ans en a aussi profité pour tacler la ministre des Sports , qui avait demandé aux clubs d'être "plus prévoyants" et d'anticiper l'arrêt de la compétition. "Donner des leçons, ça va ! Il y a des gens à la tête d'entreprises depuis quarante ans, comme moi, donc excusez-moi, cette leçon, elle est facile. Je ne fais pas de politique, mais qu'on arrête de vouloir nous apprendre comment gérer des sociétés. On peut aussi se demander pourquoi il n'y avait pas assez de masques. Donc chacun son truc, chacun est jugé après. Prévoir, oui, mais on n'avait pas prévu qu'on nous laisse dans la m..."
Article précédent Ligue 1 : la LFP proche... Article suivant Nantes : les détails du...