OM : un rachat par les Saoudiens ? un spécialiste explique pourquoi c'est possible

Raphaël Le Magoeriec, spécialiste des politiques sportives des pays du Golfe, a expliqué en quoi le rachat de l'OM pourrait favoriser l'image d'Al-Walid bin Talal.

Commanderie

"C'est tout à fait plausible qu'un homme comme Bin Talal s'intéresse à , surtout que la situation est top : ils sont qualifiés en , sans que ce soit radieux économiquement. Du moment que les rachats des businessmen saoudiens ne vont pas à l'encontre des intérêts du pouvoir et de MBS, il n'y a aucun souci. Surtout qu'un rachat de club européen, c'est tout bénef pour l'image d'une Arabie saoudite moderne et ouverte", a-t-il confié à So Foot.

"Ils font surtout beaucoup de fumée"


Il ne pense en revanche pas qu'il s'agisse d'une offensive contre le : "C'est une projection des fantasmes européens sur le rachat de clubs rivaux. Mais les dirigeants du Golfe ne souhaitent pas du tout projeter leur rivalité dans le rachat de clubs à l'échelle internationale, ils n'ont aucun but à créer des conflits nationalistes autour de la possession de clubs en Europe. Ils souhaitent juste créer un objet globalisé, préférant travailler les nationalismes autour des grands clubs de leur territoire, comme en Ligue des champions asiatique, ou bien des sélections comme lors de la Coupe d'Asie", a-t-il ajouté. Il pense également que les Saoudiens peuvent faire courir des rumeurs pour prendre la température auprès des fans du club : "Il faut aussi savoir que les Saoudiens sont très bons, même si parfois maladroits, quand il s'agit d'utiliser les agences de communication pour occuper le terrain. Ils savent bien que ça va prendre avec les fantasmes autour des rachats de clubs par des Golfiens. J'ai l'impression qu'ils font surtout beaucoup de fumée, sans que ça se transforme toujours en quelque chose de concret."

Pour rappel, l'entourage de a apporté un démenti aux rumeurs de négociations, dimanche. Les interventions se multiplient néanmoins sur le sujet et la rumeur paraît très loin d'être éteinte.
Article précédent OM : Labrune faisait se... Article suivant OM : les Saoudiens ne v...