Toulouse : Sadran s'est emporté contre Le Graët sur la Ligue 2 à 22 clubs

L'Assemblée générale de la Ligue de football professionnel a voté hier une Ligue 2 à 22 clubs pour la saison 2020-2021, permettant au Mans et d'être sauvés et à Pau et Dunkerque d'être promus.

Olivier Sadran

Cette décision, qui doit encore passer sous l'égide du Comité exécutif de la Fédération française de football, a provoqué la colère d'. Dans un enregistrement de l'AG de la Ligue retranscrit par , le président de Toulouse s'est dit surpris de l'instauration d'une Ligue 2 à 22 équipes, tout en maintenant une à 20 clubs qui confirme la relégation du .

"Maintenant que le vote est fait, je voulais savoir quelle était votre position en tant que garant des institutions sur la notion d'équité sportive, de deux Championnats qui se jouent au même moment, qui ont été arrêtés au même moment pour les mêmes raisons avec des conclusions différentes... Comment préservez-vous l'équité sportive et quelle est la position du garant des institutions ?", a-t-il lancé au président de la , Noël Le Graët, opposé à la Ligue 2 à 22 têtes.
Article précédent Toulouse : la piste Lét... Article suivant Toulouse : le club bien...