Ligue 1 : Riolo pense aussi que les instances se sont précipitées

Comme , pense que les instances françaises ont décidé trop rapidement de reprendre la .

Ligue 1

"On s'est précipité. On a prié pour qu'ailleurs, cela suive. Un mois plus tard, on s'aperçoit qu'on devrait être les seuls à avoir arrêté, a déclaré le journaliste sur les ondes de RMC. On peut tous se tromper et faire de mauvaises appréciations. L'approche culturelle du football dans ce pays désoriente pas mal de personnes. Si on pouvait aller vers de l'indulgence envers Aulas. Je suis maintenant d'accord avec lui. Toutes les portes sont ouvertes, nous on les a fermées. Est-ce qu'on ne pourrait pas tenter de les rouvrir ? Après tout, qu'est-ce qui dit que c'est impossible ? Mais je ne suis pas sûr qu'Aulas soit suivi. Notre approche culturelle est déficiente. Certains sont déjà tournés vers leurs petits business."

Riolo oublie peut-être de souligner le rôle des diffuseurs, dans l'arrêt des compétitions. La lettre de résiliation des droits TV de Canal+ paraît avoir beaucoup joué dans la décision des instances de valider le stop définitif.
Article précédent Ligue 1 : un amendement... Article suivant OL : Aulas a répondu à ...