OM : Pickeu apporte de nouvelles précisions

a de nouveau réagi aux rumeurs qui l'envoient à l'OM. Il assure ne pas avoir rencontré les dirigeants.

Olivier Pickeu

Lors d'un entretien accordé à L'Équipe, l'ancien directeur sportif du SCO Angers a éclairci sa situation et ses contacts. Il est d'abord revenu sur son licenciement, le 10 mars dernier : "À 8 heures, Fabrice Favetto Bon est dans la salle de réunion, seul, et au bout de quelques secondes, il me dit : “Écoute Olivier, on ne va pas bien commencer l'aventure. Tu es mis à pied, je te demande ton téléphone, ton portable et tes clés.” Je croyais que c'était une plaisanterie. Il a appelé un huissier, qui est arrivé et m'a demandé la même chose. À 8 h 07, j'étais dehors, sans connaître le motif." (...) C'est d'une violence terrible. C'est comme si on était viré de chez soi. Je ne pouvais plus entrer dans les locaux, plus parler aux joueurs, au staff. Je pensais partir du club la tête haute, avec le torse bombé. Je ne me l'étais pas imaginé." Il assure n'avoir commis "aucune faute" et attend avec impatience l'explication judiciaire.

"Je n'ai pas rencontré le président de l'OM"


L'ancien dirigeant angevin a aussi évoqué ses soi-disant contacts avec l'OM : "J'ai fait un démenti. Je n'ai pas rencontré le président. Et si d'aventure j'étais en contact avec l'OM, ce n'est pas moi qui dirais quoi que ce soit." Il n'a rien décidé quant à l'orientation qu'il va donner à sa carrière : "Je suis en pleine réflexion. À l'heure actuelle, je n'ai pas fait mon choix, mais je me sens prêt. Je ne me pose pas la question de savoir où je serai, mais plutôt avec qui."

De son côté, l'OM ne paraît pour l'instant pas avoir avancé sur le recrutement de ses directeur du football et directeur du business.
Article précédent OM : la réponse ironiqu... Article suivant OM : Al-Khelaïfi pas em...