Inter Milan : Benitez-Moratti, la première tempête ?

ne peut plus se voiler la face. Son équipe de l' est actuellement dans le dur en championnat après la défaite face au rival, autrement dit le (0-1), dimanche dernier.



Aujourd'hui, les Nerazzurri occupent une cinquième place décevante au classement mais surtout, ils comptent déjà six unités de retard sur le voisin lombard. Certains supporters des Nerazzurri commencent sérieusement à penser que le technicien espagnol n'est pas capable de remplacer le Dieu vivant, , qui a réalisé un triplé exceptionnel la saison passée (, , ) avant de filer vers le . Le président a reconnu au début de cette semaine qu'il est vraiment déçu par la série noire de son équipe qui n'a plus gagné une rencontre depuis le 29 octobre dernier (0-1 face au ).

Pour essayer d'apaiser la situation avant le déplacement sur la pelouse du Chievo Verone dimanche, l'entraîneur Rafael Benitez a déclaré dans la Gazzetta dello Sport qu'il ne se sent absolument "pas menacé" et qu'il garde "la confiance de ses dirigeants". Pour détourner un peu l'attention, l'ancien coach de a expliqué qu'il a l'intention de "faire venir un ou deux joueurs" pendant le mercato hivernal afin de faire face à l'avalanche de blessures qui s'abat sur son effectif (Samuel, Cambiasso, Stankovic, Motta, Muntari...). Même si effectivement, les Intéristes sont contraints d'engager un ou deux éléments plutôt défensifs, on peut quand même se demander s'il ne faudrait pas également recruter un milieu créateur car le rendement offensif est indigne d'un champion d'Europe (treize buts marqués seulement en douze journées de Calcio).
Article précédent Inter Milan : Maresca ... Article suivant Inter Milan : Moratti c...