OM, Mandanda : "Il n'y a pas de syndrome Vélodrome"

(35 ans) assure que les difficultés de l'OM au stade Orange Vélodrome ne sont que passagères.

Steve Mandanda

"Je ne peux pas laisser dire qu'il y a un syndrome Vélodrome. L'an dernier, on n'a pas perdu énormément de matchs. À domicile, on doit plus avoir le jeu et jouer en attaques placées. On a plus de mal qu'à l'extérieur, où on joue en attaques rapides avec un bloc plus bas. C'est comme ça. On n'a pas nos supporters, on a du mal à domicile, on en a conscience, mais on continue à travailler", a déclaré le gardien de but face aux micros des journalistes, après le nul obtenu contre Metz (1-1).

Cette saison, l'OM a concédé 2 nuls et 1 défaite dans son enceinte.
Article précédent Ligue 1 : l'OM arrache ... Article suivant OM : Villas-Boas a trou...