Lorient, Féry : "Il y a danger de cataclysme"

Le président du , , a accordé un entretien à dans lequel il tire la sonnette d'alarme.

Loïc Féry

"Nos entreprises tiennent par la magie des actionnaires, qui font les efforts nécessaires. Mais à un moment, on va avoir besoin de mesures supplémentaires. Pour maintenir l'écosystème, des exonérations de charges sont nécessaires. Il ne faut pas faire l'amalgame avec les excès de quelques joueurs qui roulent en voiture de sport. Cette image caricaturale ne doit pas faire oublier que les clubs de foot font vivre toute une économie locale et continuent de rémunérer leurs employés. Nous, nos obligations, on y fait face. Mais quand on est abandonné par son principal client (Mediapro, ndlr), il y a danger de cataclysme. Et ce n'est pas faire du catastrophisme que de le dire."

Dans l'entretien, Loïc Féry évoque même une "déflagration lente, qui est en train de se transformer en catastrophe sur le panorama économique des clubs." Pour rappel, Mediapro n'a pas honoré son échéance du mois d'octobre au niveau des droits TV.
Article précédent PSG, Tuchel : "On va tu... Article suivant OL : Garcia est heureux...