Monaco : Moreno amer sur son départ de l'ASM

a été licencié du club de la Principauté en juillet 2020, après seulement 13 matchs dirigés. Pour , l'Espagnol a raconté le déroulement de l'histoire, en n'épargnant pas ses dirigeants.

Robert Moreno

"C'était un samedi. Le matin, je reçois un message d'Oleg (Petrov, le président de l', ndlr) qui me dit qu'il veut me voir. Il me dit de descendre après l'entraînement. Sur le chemin, un ami m'appelle : "c'est sorti dans les journaux". Apprendre qu'on est viré dans la presse, ça fait mal. Pas qu'ils te renvoient, parce que dans le football, on est tous de passage. Mais un club comme Monaco doit faire attention à ce genre de choses. Des justifications ? Aucune. Simplement : "tu ne vas pas continuer, on ne compte pas sur toi" et ça s'est fini comme ça. Oleg a dit les choses après, mais c'était n'importe quoi, des choses pour justifier la décision. Pour moi, l'histoire est simple : un nouveau directeur sportif (Paul Mitchell) est arrivé, il voulait compter sur ses personnes de confiance et c'est tout. Après, le temps donnera raison à l'un ou à l'autre."

Le court bilan de Robert Moreno a l'AS Monaco est mitigé : 5 victoires, 3 nuls et 5 défaites. L'Espagnol de 43 ans, après un autre bref passage en sélection espagnole (9 rencontres, dont 7 victoires, en 2019), est libre de tout contrat.
Article précédent Monaco, Ben Yedder : "C... Article suivant Monaco, Ben Yedder : "N...