Ligue 2 : Evian se replace, Grenoble et Metz au plus mal

La seizième journée de s'est disputée en grande partie hier soir. Lundi prochain, il faudra suivre avec beaucoup d'attention l'affiche alléchante entre le Tours FC et FC qui veulent rester tout en haut du classement. En attendant, voici un zoom sur les neuf premiers matches qui ont livré quelques enseignements importants.



Les Grenats stagnent dangereusement


Le n'avait pas vraiment le droit à l'erreur contre le CS Sedan-Ardennes. Finalement, les Mosellans peuvent avoir des regrets car le match nul concédé face aux Sangliers (0-0) ne leur permet pas de s'extraire de la zone des relégables. Les hommes de ont toujours la pire attaque du championnat (neuf buts) et finalement c'est le club ardennais qui a fait une opération comptable satisfaisante.

Evian met en bouteille !


Après une grosse période de doutes, est reparti sur les mêmes bases qu'au début de la saison. Les savoyards ont enchaîné une troisième victoire d'affilée face à une formation du Foot 38 qui coule corps et âme en National... sans réaction d'orgueil (2-0). Il faut saluer les deux premiers buts de l'attaquant Jonathan Roufosse qui avait du mal à se mettre en évidence depuis le coup d'envoi de la saison. Pour leur part, les Isérois peuvent faire leur prière car ils ont désormais cinq points de retard à combler sur le premier non-relégable, autrement dit le Vannes OC.

La moutarde pique le nez des Castelroussins


La Berrichonne de avait vraiment un gros coup à faire en s'imposant à Gaston Petit hier soir. Mais malheureusement pour eux, les protégés de se sont fait surprendre par une formation de Dijon bien plus tranchante. Un doublé du jeune Raphaël Caceres et un autre but dans les arrêts de jeu de l'attaquant uruguayen ont mis fin à une belle série de trois succès consécutifs toutes compétitions confondues.

et se neutralisent


Pour ceux qui aiment les buts en pagaille, il ne fallait sûrement pas aller au stade de l'Aube. En effet, l'équipe de Troyes qui est en chute libre au classement a été incapable de forcer le verrou du Havre (0-0). Les Normands peuvent se consoler en se disant que finalement, le podium est toujours accessible. En ce qui concerne les Aubois, il faut vite réagir car la dernière victoire en championnat remonte (déjà !) au 1er octobre dernier (0-1 à Dijon).

Les Canaris avancent à leur rythme


Peu d'observateurs parlent du FC . Pourtant les Canaris sont en train de revenir dans la course à la montée au fil des semaines. Las d'être dans le ventre mou du championnat, les joueurs de ont donné une leçon au Foot (2-0). Il convient de saluer la performance du jeune buteur qui a trouvé le chemin des filets à deux reprises. A contrario, les Auvergnats doivent vraiment remettre de l'huile dans le moteur car il n'est jamais bon de rester trop longtemps près de la zone rouge.

N'enterrez pas trop vite les Corses...


Il est vraiment décevant de constater que les deux clubs corses majeurs, et (National), ne sont plus dans l'élite du football français. Toutefois, l'ACA fait vraiment preuve d'une belle solidité cette saison. Face à une formation de -sur-Mer toujours difficile à faire trébucher (deux défaits seulement au total), la bande dirigée par a fait un match qui servira de référence dans l'avenir. Le vétéran a fait sauter la banque nordiste à deux reprises après la mi-temps (2-0).

Matches nuls à gogo


Les trois autres matches de la soirée n'ont pas donné grand chose. Laval-Istres et Vannes-Angers se sont conclus sur un score nul et vierge (0-0). Enfin, le et le ont également dû se contenter du partage des points (1-1). Notez que le footballeur champenois a su répondre à qui avait ouvert le score peu avant la repos grâce à un penalty.

Les résultats complets :

Metz 0-0 Sedan
Evian TG 2-0 Grenoble
Châteauroux 0-3 Dijon
Troyes 0-0 Le Havre
Nantes 2-0 Clermont Foot
Ajaccio 2-0 s/mer
Laval 0-0 Istres
Vannes 0-0 Angers
Reims 1-1 Nîmes

Lundi 29 Novembre :

Tours-Le Mans

Le classement provisoire

A bientôt sur Topmercato pour un nouveau zoom complet sur le championnat de France de Ligue 2 !
Article précédent TV : la création de la ... Article suivant OL : Cissokho prend un ...