Barça-Real, les notes du match

Le a humilié le (5-0), ce lundi et reprend les rênes de la . Villa, Messi, Iniesta et ont été les grands artisans de cette démonstration.


a déçu ce lundi soir, tout comme le Real...

Barcelone :

Valdes (6) : Le troisième gardien de l'Espagne à la Coupe du Monde aurait pu jouer aux cartes comme en Afrique du Sud. Hormis une sortie en dehors de sa surface en milieu de première mi-temps, il n'a rien eu à faire.

Abidal (6) : Pris de vitesse en début de match par Ronaldo, il s'est progressivement repris et a participé à la victoire des siens.

Piqué (6) : Il n'a pas eu besoin de forcer son talent pour prendre la mesure de Benzema.

Puyol (7) : Si Ronaldo a tenté de lui casser les reins sur des dribbles dont il a le secret, le capitaine du Barça est resté de marbre pour montrer l'exemple à ses partenaires.

Dani Alves (6) : Parfois trop gourmand, le Brésilen a bien combiné sur son côté avec Pedro et a bien muselé Di Maria malgré quelques banderilles de ce dernier.

Iniesta (8) : Quel joueur, quel talent. S'il devait remporter le prochain Ballon d'Or, il n'y aurait rien à redire. Depuis l'émission "les Sépcialistes", Ludovic Giuly pouvait fanfaronner car à l'époque il était devant lui. Aujourd'hui, Iniesta est devant tout le monde ou presque.

Busquets (7) : Positionné comme à son habitude en sentinelle, il a parfaitement rempli sa tâche.

Xavi (8) : Premier buteur, il est la réelle plaque-tournante de son équipe avec Iniesta. Exemplaire et importantissime.

Villa (9) : Un doublé pour son premier Clasico, pas mal pour un joueur dont on commençait à douter en Catalogne. Sans oublier une passe décisive.

Messi (9) : Bon en première mi-temps, il a appuyé sur le champignon après le repos. Il a délivré deux passes décisives et a été injouable. Il a une fois encore été meilleur que Cristiano Ronaldo dans un grand rendez-vous.

Pedro (7) : Sur son côté droit, il a régulièrement enrhumé Marcelo, qui a dit-on depuis le rhume. Pas étonnant.


Real Madrid :

Casillas (5) : Don Iker ne pouvait pas tout sauver. Sans lui, le Real aurait été encore plus humilié.

Sergio Ramos (3) : A la dérive face à David Villa, il est stupidement expulsé en fin de rencontre. Symbolique de la nervosité et de l'incapacité chronique de trouver une solution.

Pepe (4) : Malgré un excellent début de match, il n'a pu combler tous les trous. Trop lent face à la vista barcelonaise.

Carvalho (2) : Le protégé de José Mourinho avait oublié de venir de Stamford Bridge. Son jumeau est beaucoup moins bon. Il a pris l'eau.

Marcelo (3) : On le sait depuis un moment, les latéraux brésiliens ne sont pas les meilleurs du monde. Il a souvent été pris dans son dos par Pedro. Sans oublier Messi, qui a souvent commencé ses raids en le ridiculisant.

Xabi Alonso (3) : Par rapport à Busquets ou Xavi, c'est le jour et la nuit. Pour donner des coups, il est là. Pour le reste, il faudra repasser.

Khedira (2) : De retour de blessure, l'Allemand a vécu une soirée catastrophique. Il a brouté le gazon, été à la dérive face à Iniesta. Bref, on a reconnu le joueur de Stuttgart et non celui du dernier Mondial avec la Mannschaft.

Di Maria (4) : Auteur d'un bon début de match, l'Argentin a ensuite coulé à l'image de son équipe.

Ozil (2) : En Allemagne, il parait qu'on le considère de nouveau comme Turc. On se demande pourquoi. Fantomatique. Remplacé au repos par L. Diarra (4), pris dans la nasse.

Ronaldo (4) : Un match frustrant pour le Lusitanien, qui n'a eu que de miettes à se mettre sous la dent. Quelques accélérations, mais insuffisant pour sonner la révolte.

Benzema (2) : Un match énorme, il a gagné ses galons de titulaire... Non, évidemment. Il a été translucide. Mais que pouvait-il faire dans ce marasme ? Il a bu la tasse comme les autres.

David Villa était au dessus!

Retrouvez les notes du match sur Top Mercato!


Article précédent Villa était au d... Article suivant La presse espagnole col...