Grenoble : le messie est peut-être arrivé !

Les dirigeants du Foot 38 doivent toujours présenter des garanties bancaires à la DNCG pour ne pas être sanctionnés lourdement. A priori, le groupe Index devrait lâcher du lest en acceptant de céder des parts du capital.

En effet, l'avocat Thierry Granturco a révélé aux journalistes de qu'il devrait pouvoir s'entendre avec les gestionnaires japonais au cours des deux prochaines semaines. "Si j'arrive avec un gros apport en cash (environ six millions d'euros), ce n'est pas seulement pour combler le trou mais aussi pour renforcer l'effectif, car je crois au maintien. Index restera très minoritaire : il gardera entre 13 et 30%, avant de quitter le club. Dans un deuxième temps, je souhaite réunir d'autres investisseurs", a confié l'homme d'affaires.
Article précédent C. France : tirage au s... Article suivant Grenoble : le rachat du...