La Renaissance d'Adel Taarabt

Inconnu du quidam, est en train de prendre une petite revanche. Joueur clé des Queens Park Rangers, club évoluant en deuxième division anglaise, l'international marocain réalise une première partie de saison ébouriffante, rappelant qu'il était il n'y a pas si longtemps que cela l'un des grands espoirs du football mondial.
Adel Taarabt

Et dire qu'on certains le pensaient perdu pour le football de haut niveau. Englué dans l'équipe réserve du Hotspur, le jeune espoir du football français (sélectionné en U17 et U19 tricolore) a connu une longue période de galères avant de renaître de ses cendres. Formé au comme un certain , Taarabt était l'un des meilleurs éléments du centre de formation artésien. Doué d'une technique au-dessus de la moyenne, le jeune Marocain a été vivement aperçu en , en 2006, pour son unique apparition en Ligue 1, contre le au Stade Auguste-Bonal. Mais après des petits problèmes extra-sportifs, et notamment une bagarre avec son partenaire lorsqu'ils évoluaient tous deux en réserve, Taarabt et son club cèdent finalement aux sirènes des clubs étrangers, friands de la nouvelle pépite du football marocain.

Ce dernier opte finalement pour les Spurs de Tottenham. Malheureusement pour lui, il arrive dans une formation qui a bien du mal à retrouver son lustre d'antan. Alors que la valse des joueurs a lieu tous les mercato hivernaux, il est difficile pour un jeune joueur de se faire une place à White Hart Lane. Au final, Taarabt ne jouera en tout et pour tout que neuf rencontres de sous le maillot des Spurs. En manque de temps de jeu, il est prêté à l'étage inférieur, aux Queens Park Rangers. Auteur d'une première saison encourageant avec sept buts en 41 matches joués, Taarabt explose littéralement cette saison, où il a été définitivement transféré pour trois fois rien.

Si , racheté intégralement par Bernie Ecclestone cette saison caracole en tête de la avec cinq points d'avance sur son premier poursuivant, Norwich, c'est en partie grâce à son milieu marocain, tout bonnement étincelant. En 25 matches, l'ancien Lensois a été impliqué dans 23 des 45 buts inscrit par le club de l'Ouest londonien lors de la première partie de saison. Avec douze buts au compteur, le joueur de 21 ans confirme enfin tout son talent, pour le plus grand plaisir de son manager , qui s'est exprimé à son sujet sur Sky Sports: "Taarabt pourrait gagner n'importe quel match dans n'importe quel championnat au monde, mais peut également faire perdre des matches si vous ne savez pas comment l'utiliser. Mais il n'a aucune responsabilité sur ses épaules. " Courtisé par , Adel Taarabt a peut certainement entrevoir le bout du tunnel et rêver à un avenir plus radieux. A lui de poursuivre en 2011 sur sa fantastique lancée.

En cadeau, son fantastique but inscrit contre Swansea :


Article précédent Lens : Bölöni a besoin ... Article suivant Lens : Wallemme et Sant...