Ces recrues qui brillent en Serie A

Alors que le championnat transalpin a repris ses droits ce jeudi, certaines recrues estivales ont marqué de leur empreinte la première partie de saison. , , , ou encore le Brésilien ont réalisé une entame de saison dantesque. Retour sur les étoiles brillantes de la .



Zlatan Ibrahimovic (AC Milan)


D'un Milan à l'autre, Zlatan "Ibracadabra" n'a rien perdu de sa magie. Après une année somme toute correcte au sur un plan statistique (16 buts), le géant Suédois est revenue sur sa terre d'accueil, l'Italie, où il y a écrit les plus belles pages de sa carrière. Après un passage couronné de succès à l', "Ibra" a posé cette fois-ci ses valises à l'AC Milan. Et son intégration s'est passée sans le moindre problème, en témoignent ses 9 buts en 16 matches de Serie A, ainsi que ses 4 réalisations en . Ajoutez à cela le même nombre de passes décisives et vous comprendrez mieux pourquoi Ibrahimovic est redevenu un incontournable de la Serie A et un rouage essentiel du système tactique mis en place par .

Edinson Cavani ()


Il avait laissé un goût d'inachevé lors du fabuleux Mondial uruguayen. Positionné sur un côté par , et étant indéboulonnables dans l'axe, Edinson Cavani avait rongé son frein, jusqu'à attendre son heure. Et le "Matador" s'est vengé en Serie A sous les couleurs de son nouveau club, Naples. Après une saison prometteuse à , le robuste attaquant de la Celeste a fait parler la poudre cette saison avec 10 buts en Serie A et, surtout, 7 banderilles en Ligue Europa en 8 rencontres. Etant souvent à la conclusion des actions, Cavani ne lâche pas le morceau et marque souvent au bout du bout du temps additionnel. La marque des grands attaquants...

Milos Krasic ()


Quand la Vieille Dame vacillait en début de saison, un joueur la maintenait sous respiration artificielle: Milos Krasic. Le Serbe, arrivé en provenance du pour un peu plus de 15 millions d'euros, s'est idéalement intégré dans le 4-4-2 de . Successeur logique de , le milieu-ailier à la chevelure d'or régale les Bianconeri de ses courses folles et de ses buts ô combien importants. Une valeur sûre de la Serie A, qui devraient encore réserver quelques surprises cette saison...

Hernanes (Lazio de Rome)


Il aura mis du temps pour débarquer sur le Vieux Continent, mais Hernanes aura comblé toutes les attentes placées en lui. Fer de lance du recrutement instigué la Lazio de Rome, le joueur du São Paulo FC aura coûté 13,5 millions d'euros, mais pour un résultat largement à la hauteur des supporters laziale. Maître à penser de la formation dirigée par , Hernanes permet aux Biancocelesti d'atteindre des sommets cette saison. Avec six buts au compteur, Hernanes est assurément l'une des révélations de cet exercice 2010-2011. Et il ne veut pas s'arrêter en si bon chemin...

Marco Borriello (AS Rome)


L'esprit de revanche. Voilà ce qui a nourri Marco Borriello lorsqu'il a posé ses valises à la Roma. Mis au ban de l'AC Milan avec l'arrivée de Zlatan Ibrahimovic, l'attaquant de la Nazionale voulait prouver qu'il avait largement la place d'évoluer au sein du club lombard. Utilisé en tant que deuxième attaquant dans un 4-4-2 en losange concocté par , Borriello semble épanoui, avec déjà sept buts en championnat et 4 en Ligue des champions. Associé à ou à , le joueur originaire de Naples pourrait être un des nouveaux hommes forts de la Squadra Azzurra de .
Article précédent Serie A : l'AC Milan di... Article suivant Serie A : la Roma chute...