Deuxième Ballon d'Or pour Messi !

Le premier France Football est à présent connu! Décernée par un aux anges, la palme a été attribuée pour la seconde fois consécutivement à ! A seulement 23 ans, l'Argentin est récompensé plus pour son année fantastique en club que pour son parcours avec l'Albiceleste.


Messi récompensé pour son éblouissante saison avec le

Comme quoi une victoire en ne fait pas tout... Annoncés archi-favoris par la presse internationale grâce à leur victoire en Coupe du Monde l'été passé avec la Roja, et sont repartis bredouille de la cérémonie du Fifa Ballon d'Or, qui avait lieu à Zurich au siège de la Fifa. La palme est finalement revenue à Lionel Messi, auteur d'une année 2010 tout bonnement incroyable.

Un Mondial raté mais une saison magnifique en club


Pourtant, bon nombre de journalistes estimaient que Lionel Messi n'aurait aucune chance cette année face aux deux Ibériques auréolés de la timbale mondiale. Lourdement battue en quart de finale par l'Allemagne (4-0), l'Albiceleste avait - à l'instar de Messi - déçu. Mais au-delà de ses mauvaises prestations sous l'égide d'un qui n'a finalement jamais réussi à le mettre dans des conditions optimales, Lionel Messi a réalisé une saison prodigieuse avec le Barça la saison passée, inscrivant - excusez du peu - 34 buts, soit le record du Brésilien avec ce même Barça en 1995. De son quadruplé face à en à ses buts venus d'ailleurs, la "Pulga" a encore prouvé qu'il méritait amplement ce trophée.

Et cette saison, l'Argentin est parti sur des bases somme toute similaires. en 15 rencontres disputées, Messi a trouvé le chemin des filets à... 18 reprises! Un ratio incroyable, dont seul parvient à tenir la cadence infernale. En plus de marquer, Messi régale l'assistance de passes décisives à tout-va. Complet, altruiste, le numéro 10 du Barça entre dans la cour des grands en glanant un deuxième Ballon d'Or consécutivement. Plus qu'un et il pourra se targuer de rejoindre au palmarès un certain (1983-1984-1985)...

La Masia au sommet


Outre le succès de Messi, la présence de trois Barcelonais sur le podium concrétise le travail de longue haleine entrepris par le centre de formation catalan, la Masia. Tous trois du cru, les trois finalistes prouvent qu'une formation adéquate, associée à une philosophie de jeu, pèse plus lourd que n'importe quel chèque. Si Messi a certes été acheté tout jeune, on ne peut retirer aux Blaugranas d'avoir su le former et le développer pour qu'il devienne la star qu'il est aujourd'hui. Xavi et - dans une moindre mesure - Iniesta auraient également mérité de l'obtenir, tant les deux milieux auront régalé l'assistance sous les couleurs culé, mais aussi avec l'Espagne, en étant les grands artisans du Mondial 2010. Mais Iniesta, blessé la majeure partie de la saison 2010, n'aura pas été assez décisif, tandis que Xavi, a été vraisemblablement mis de côté pour des raisons plus politiques que footballistiques... Quoi qu'il en soit, le Fifa Ballon d'or sera teinté des couleurs grenats du , et cela risque de durer encore quelques années...


Article précédent Ballon d'Or : Le Onze d... Article suivant Messi Ballon d'Or, la r...