Messi tire le fil de son actualité

(23 ans, 15 matches de en 2010/2011, 18 buts) a conservé son au nez et à la barbe de ses deux partenaires au et .

Messi est un génie au service du collectif

L'attaquant polyvalent a confié pendant une interview publiée par les intervenants du quotidien As qu'il se moque du fait d'être critiqué par les médias européens et espagnols en particulier. En effet, ces derniers reprochent au jury de ne pas avoir mis sur un piédestal un des deux internationaux espagnols puisqu'ils ont gagné la avec la Roja. "Je suis au-dessus de tout ça. J'ai une très bonne relation avec Iniesta et Xavi. Ce trophée est une récompense pour l'ensemble du club. Les acteurs et les observateurs du football espagnol devraient être fiers de ce que nous avons fait", a précisé l'international argentin. Le génie des Blaugrana espère que l'année 2011 lui permettra de rester au top niveau et d'emmagasiner d'autres trophées avec son club. "On doit garder cette mentalité de vainqueurs. Je dois continuer de progresser et d'être encore capable de réaliser de belles choses avec le maillot du mais aussi avec celui de mon pays."

Celui que l'on surnomme "La Pulga" (la puce) en référence à sa taille modeste (1m69) a aussi indiqué qu'il aimerait bien prolonger son bail en Catalogne. "Ce que je veux, c'est tout simplement renouveler mon contrat : peu importe le moment." Le président a très bien entendu le message et il pourrait offrir un engagement à vie, ou presque, pour Lionel Messi avec en prime une clause libératoire titanesque. Histoire de calmer les prétendants... qui ne se font quasiment pas d'illusions étant donné que le natif de Rosario ne souhaite pas quitter le Barça. En revanche, le gaucher aimerait bien que son compatriote et ami reste dans l'effectif barcelonais même si un transfert à se dessine au fil des jours. "Ce serait dommage de le perdre car c'est un joueur majeur. La relation que j'ai avec lui est merveilleuse mais s'il est heureux en quittant le club afin de jouer plus, alors je le suis aussi", a-t-il conclu. La planète football a un Roi et ce dernier se nomme incontestablement Lionel Messi en dépit du fait que certains croient toujours que ce dernier est individualiste voire même égoïste (sic) sur un terrain...
Article précédent OM : Lucho heureux pour... Article suivant Ballon d'Or : Diawara p...