Ces recrues qui brillent en Liga

Alors que la deuxième partie de saison de la va débuter ce week-end, certaines nouvelles têtes ont marqué le championnat ibérique de leurs empreintes. Entre révélations et éléments expérimentés, petit diaporama des joueurs qui se sont mis en lumière en Espagne lors du premier acte de l'exercice 2010-2011.


David Trezeguet (Hercules Alicante)


"Je voulais démontrer à Alicante que je ne suis pas venu en vacances, malgré ce que beaucoup ont pu penser." Avec 9 buts inscrits, l'attaquant international français remplit pour le moment son rôle à perfection. Toujours placé au bon moment, l'ancien buteur de la y est pour beaucoup dans la bonne tenue du promu Hercules Alicante, onzième au classement. Associé à un également décisif (7 buts), "Trezegoal" peut légitimement penser à l'équipe de France quand on voit les performances actuelles d'un certain ...

Mesut Özil (Real Madrid)


Comme bien souvent, a eu le nez creux lors de son recrutement estival. Sortant d'une saison solide avec le Werder Brême, a confirmé tout son potentiel lors de la sud-africaine tout d'abord, où il a pris le jeu de l'Allemagne à son compte, puis au où son rendement est plus que satisfaisant. Vif, technique, possédant une vision de jeu panoramique, Özil a confirmé toutes les attentes places en lui. Et même le retour de ne devrait pas changer son statut au sein du onze du "Special One", c'est dire son importance...

David Villa (FC Barcelone)


Comme un poisson dans l'eau. Transféré du CF au pour plus de 40 millions d'euros, réalise une première partie de saison de très bonne facture. Malgré l'ogre qui empile but sur but, "El Guaje" a déjà inscrit la bagatelle de 12 réalisations depuis le début de rencontre. Il devrait encore une fois atteindre allègrement la vingtaine de but à ce rythme-là, et prouver que son transfert était, à l'inverse de celui de , une bonne pioche. Mais qui en doutait?

Aritz Aduriz (Valence CF)


Il a plutôt bien digéré le remplacement de David Villa, figure emblématique du club ché. Arrivé en provenance du , est avec Victor Soldado l'une des meilleures paires d'attaque de la péninsule ibérique. Marquant en moyenne une dizaine de buts par saison, le Basque est partie sur des bases similaires. De quoi rassurer les supporters de la formation à la chauve-souris, qui espère voir encore une fois leur club en .

Ricardo Carvalho (Real Madrid)


Son arrivée dans la capitale ibérique avait étonné les observateurs cet été. Et pourtant, est peut-être l'une des meilleures recrues dans les rangs madrilènes. Dur sur l'homme, expérimenté, le Portugais apporte une garantie défensive supplémentaire au Real Madrid, ce qui pouvait manquer les années précédentes. Mais à presque 33 ans, cette saison pourrait être son baroud d'honneur au plus haut niveau.

Antoine Griezmann (Real Sociedad)


Il fait partie des révélations de la Liga cette saison. Champion d'Europe des moins de 19 ans avec l'équipe de France aux dépens de l'Espagne, réalise pour sa première saison en Première Division des qualités remarquées et remarquables. Avec déjà 3 buts au compteur, le Mâconnais ne veut pas s'arrêter en si bon chemin et compte bien augmenter son total. Il serait très étonnant qu'il reste à la Sociedad la saison prochaine...

Michaël Pereira (Real Majorque)


La belle histoire de cette saison. Evoluant encore en CFA 2, équivalent de la 5e division française, Michaël Pereira est l'une des excellentes surprises du championnat ibérique. Après une saison passée en équipe réserve à réciter ces gammes, le Parisien est parvenu à convaincre son entraîneur, . Banco puisque le Français a déjà inscrit 5 buts cette saison et il est l'un des joueurs le plus utilisé par le Danois. Et il ne semble pas vouloir s'arrêter en si bon chemin...
Article précédent Ballon d'Or : Diawara p... Article suivant Barça : Milito retourne...