Tigana, la fin des haricots ?

Rien ne va plus aux Girondins de . Défait en seizième de finale par la modeste formation d'Angers, qui lutte pour le maintien en , le champion de France 2009 erre comme une âme en peine depuis maintenant plusieurs mois. Entre recrues pas au niveau et manque d'ambitions, le club au scapulaire pourrait voir son entraîneur, , quitter le navire.

Jean Tigana
Tigana vers la sortie?

"Je pense que depuis dix-sept ans que j'entraîne, c'est ma plus grosse désillusion. Dans le contenu, dans l'expression, c'est très, très dur à digérer." Jean Tigana a finalement tout résumé en une phrase, à l'issue de la rencontre de qui a vu les Girondins mordre la poussière face à Angers (1-0), samedi dans la soirée, dans le cadre des seizièmes de finale. Malmené par une formation angevine qui n'avait strictement rien à perdre, Bordeaux voit là sa dernière chance d'accéder à une coupe européenne lui filer entre les doigts. Eliminés de la , largué en championnat après sa défaite concédée à (2-1), les Bordelais ont atteint le point de non retour.

Des résultats qui répondent - en partie - aux manques d'ambition du club aquitain. Après un recrutement bien en dessous qualitativement (, Maazou Moussa, Fahid Ben Khalfallah) compte tenu des départs (, ), la mayonnaise n'a tout bonnement pas pris cette saison. Pourtant, avec une partie de l'ossature sous l'ère Blanc conservée (Carrasso, Ciani, Trémoulinas, , Plasil), devait permettre à Jean Tigana d'accrocher au minimum le Top 5. Un impératif pour l'actionnaire majoritaire du club, : "C'est vital, car nous allons terminer la saison avec un déficit de 15 millions d'euros. Nous allons faire l'effort pour compléter l'effectif mais un état d'esprit, ça ne s'achète pas. Il faut que les joueurs se poussent les fesses pour avoir la volonté d'atteindre l'objectif."

La fin d'un cycle ?


Et les joueurs ne semblent pas vouloir se "pousser les fesses" plus que cela. Malgré les appels du pied du capitaine à renforcer l'effectif, rien n'est venu cet hiver. Kévin Gameiro, annoncé avec insistance, a poliment décliné l'offre. La raison? Un club pas assez ambitieux vraisemblablement, le Lorientais préférant s'engager avec . L'ambition, c'est ce qui semble disparaître du côté des Girondins. Après une saison 2008-2009 exceptionnelle, Bordeaux s'est reposé sur ses lauriers. Si bien que les résultats se sont inexorablement faits ressentir, mis à part le quart de finale de la . Pointant à une médiocre 10e place, à onze points du leader lillois, Bordeaux ne semble pas armé pour lutter avec les grosses écuries que sont Paris, Marseille ou Lyon, voire Rennes.

Jean Tigana, conscient de la faiblesse de son effectif et des piètres performances, pourrait alors payer les pots cassés. Le capitaine Alou Diarra, a déclaré à nos confrères de Sud Ouest qu'il fallait "du changement, un déclic, "sinon, dans la situation où nous sommes, j'ai peur du pire", sans pour autant demander explicitement la tête de son entraîneur. Des premiers noms circulent déjà quant à son possible successeur, avec en tête deux anciens de la maison girondine: et . Reste à voir si ces deux-là sauront capables d'insuffler un nouvel élan que Jean Tigana n'a toujours pas réussi à trouver...
Article précédent Bordeaux : terminus pou... Article suivant Bordeaux : Tigana viré ...