Auxerre ne répond plus, Bordeaux enrage, Sainté déchante

Les flops du week-end sont franco-français cette semaine. L'AJ continue sa chute vertigineuse en , les Girondins de pestent contre l'arbitrage et l'AS Saint-Étienne n'a que ses yeux pour pleurer.



1er : L'AJ Auxerre est en perdition


L'AJ Auxerre ne répond plus en Ligue 1... Samedi dernier, le club bourguignon a sombré face à l'AS Nancy-Lorraine (3-1) au stade Marcel Picot. Il faut remonter au 14 novembre dernier (!) pour retrouver la trace de la dernière victoire icaunaise en championnat (2-1 face au ). On doit quand même reconnaître que l'entraîneur n'a plus beaucoup de munitions dans son fusil avec les blessures de , Delvin N'Dinga, Benoît Pedretti et consorts. Mais le bilan comptable est terrible : l'AJ Auxerre occupe la dix-septième place et le maintien en première division est très loin d'être dans la poche à l'allure où vont les choses.

2ème : pointé du doigt


Les Girondins de Bordeaux n'ont pas réussi à se défaire du Stade Malherbe de Caen (1-2). Pire encore, les hommes de ont été battus par cette formation qui lutte clairement pour son maintien en Ligue 1. Lors de cette rencontre l'arbitre M. Saïd Ennjimi a refusé un but, qui semblait pourtant valable sur les images, à et comble de malheur, l'attaquant s'est fait une fracture de la malléole sur cette action litigieuse. Évidemment, le président a crié au complot car il sait que ce revers pourrait empêcher son club de se qualifier en Coupe d'Europe la saison prochaine.

3ème : Les Verts douchés dans leur Chaudron


Cela faisait plusieurs années que l'AS Saint-Étienne ne s'était pas présentée face à l'Olympique Lyonnais avec un tel capital de confiance. L'entraîneur semblait vraiment serein avant ce derby et plusieurs observateurs avaient parié volontiers sur une victoire forézienne face à des Gones patraques. Mais dans un stade Geoffroy-Guichard en fusion, les Verts ont pris une véritable correction (1-4) et ils ont encore une fois mesuré l'écart qu'il faudra combler dans les années à venir avec le voisin lyonnais. Cette claque pourrait agir sur le mental des joueurs de l' qui vont vite devoir prendre les points nécessaires afin d'obtenir leur maintien en première division...


Article précédent Bordeaux : Triaud revoi... Article suivant Portrait : André, quand...