Une brèche pour le départ de Ganso en Europe ?

Le jeune milieu de terrain Paulo fait encore parler de lui hors des terrains. L'un des grands talents du football auriverde a encore évoqué ses velléités de départ vers l'Europe. Mais, cette fois-ci, son président a ouvert à moitié la porte...
Paulo Henrique Ganso

Il risque assurément d'animer le prochain mercato estival sur le Vieux Continent. Qui? Le Brésilien Paulo Enrique Ganso. A seulement 21 ans, le joueur du FC est déjà qualifié de petite perle du football auriverde, déjà sélectionné avec les A malgré son jeune âge. Formant avec l'attaquant l'une des paires les plus attractives du championnat brésilien, Ganso possède des qualités de passeur hors-normes, qui attirent et attisent les convoitises des plus grands clubs européens, parmi lesquels , , le ainsi que l'Inter et l'AC Milan.

Ganso a lui-même par le passé fait des appels du pieds pour les deux clubs cités précédemment, rappelant qu'il était un grand admirateur devant l'éternel de : "Il m'a souvent appelé car il me veut à l'Inter. "Leo" est une personne magnifique. C'était un grand footballeur et j'espère qu'il reçoit beaucoup de satisfaction dans ses nouvelles fonctions d'entraîneur."

"Ganso a un contrat à respecter, mais..."


Conscient qu'il sera bien difficile de le conserver jusqu'au terme de son contrat qui expire en juin 2015, le président de Santos Luis Alvaro Ribeiro commence à rebrousser chemin, entre ouvrant la porte à un éventuel départ de son prodige. "Il m'en a parlé un peu", a concédé l'homme dans la presse transalpine, relayée par Football Italia. "Il me l'a répété, il veut partir et joueur en Europe. C'est un rêve absolument compréhensible. Nous aimerions qu'il respecte son contrat qui nous lie jusqu'en 2015, donc l'idée de rabaisser sa clause de rachat ne peut exister."

Mais le dirigeant brésilien affirme toutefois qu'en cas d'offre considérable, il pourrait céder face aux sirènes des grandes écuries européennes: "Quoiqu'il en soit, nous sommes ouverts à toute offre, mais elle doit vraiment nous convenir. Ganso veut prendre son temps et réfléchir, mais il ne doit pas oublier qu'il a un contrat à respecter..." Reste à voir combien le club demandera - on parle d'un montant minimum de 30 à 40 millions d'euros - et quels clubs prendront le risque de mettre autant d'argent sur ce jeune joueur au fort potentiel, mais qui n'a encore rien prouvé à l'échelle internationale...
Article précédent Pas de dolce vita itali... Article suivant Lyon : le verdict est c...