Ça Buzz !

 

Top Mercato aime

  • FC Porto
    FC Porto

    Inter Milan
    Inter Milan

    Andre Villas Boas
    Andre Villas Boas

Le disciple de Mourinho au chevet de l'Inter ?

Au Portugal, est considéré par beaucoup de monde comme le futur José Mourinho. Il faut dire que cet entraîneur, âgé de seulement trente-trois ans, a été l'adjoint du "Special One" au , à et à l'.

Villas Boas n'a pas envie de devenir l'entraîneur de l'Inter pour l'instant

En 2009, le coach portugais a décidé de quitter son mentor pour tenter sa chance à Académica de Coimbra. Ses méthodes ont plutôt bien fonctionné puisqu'il a réussi à sauver l'équipe première de la relégation alors que la partie était loin d'être gagnée d'avance. L'été dernier, Andre Villas Boas a choisi de faire son come-back au FC Porto en tant qu'entraîneur principal. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas tardé à faire ses preuves puisqu'il a remporté le titre de champion du Portugal il y a quelques jours. En plus de cela, les Dragons sont toujours en course en . Hier, ils ont dynamité le Spartak Moscou (5-1 !) et ils devraient, sauf catastrophe, accéder au dernier carré de l'épreuve. Les supporters sont aux anges même si une rumeur qui a fleuri en Italie commence sérieusement à les inquiéter. En effet, les médias transalpins indiquaient ces derniers jours que le président pourrait se séparer de et faire appel à Andre Villas Boas.

Le "Special Two" mise sur la fidélité


Il faut dire que les Nerazzurri ont été humiliés à San Siro par Schalke 04 en quart de finale aller de la (2-5). Ce revers cuisant s'ajoute à la fessée reçue lors du derby contre le (3-0, 31e journée de ) quelques jours plus tôt. Aujourd'hui, le club lombard a un retard de cinq points à combler sur les Rossoneri. Tout cela pour dire que le nom d'Andre Villas Boas revenait avec insistance pour venir redresser la barre la saison prochaine. Mais par le biais d'une interview diffusée sur la chaîne Premium Calcio, le coach portugais a fait voler cette rumeur en éclats. "Mon avenir est au FC Porto et pas en Italie. En ce qui concerne l'Inter, Leonardo est un excellent entraîneur et il fait de bonnes choses depuis le départ de ", a-t-il déclaré. Le "Special Two" sent qu'il doit encore faire ses preuves avant d'affronter un jour son maître spirituel.


Article lu 5261 fois Rédigé 08 avril 2011 à 10h57 par Vincent Bogard

TM sur Facebook

 

Les derniers comms

Tous les commentaires de cet article :

  • marmaduk, le 08/04 à 11h45

    Nul doute que c'est un très bon entraîneur, en plus il est amoureux de son club le FC Porto, sa se voit a la joie qu'il exprime a chaque but et il a par exemple refusé le Sporting pour aller à Porto, moi je dis sa va être l'entraîneur de ces 20 prochaines années ! - Alerter le modérateur


Commenter avec Facebook