Carroll rattrape le temps perdu

Soir de fête à Anfield! Non seulement Liverpool a pulvérisé Manchester City en clôture de la 32e journée de (3-0) et se relance dans la course à la C1, mais le kop a pu assister aux deux premières réalisations de sa nouvelle recrue, .
Andy Carroll

Sous les coups de 23 heures, les dirigeants des Reds revêtaient tous ou presque leur plus beau sourire. Critiqué pour avoir mis 41 millions d'euros sur la table pour recruter le jeune attaquant Andy Carroll, certes impressionnant à United avec 11 buts lors de la première partie de la saison mais payé trop cher pour certains, le Board liverpuldien n'a finalement pas fait une si mauvaise affaire cet hiver en vendant à une fortune (58 millions d'euros) pour rapatrier le jeune international britannique. Car lui, au moins, marque.

Certes, les supporters des Reds ont dû s'armer de patience, Carroll étant arrivé de Saint James' Park blessé, mais cela en valait la chandelle. Après une entrée en jeu intéressante contre (3-1) puis une première titularisation anodine face à West Bromwich albion (2-1), la tige anglaise, de nouveau aligné face aux Citizens, a fait le job, et de quelle manière! son premier but, Carroll ne le doit qu'a lui. Sur une frappe de Meireles contrée, l'attaquant liverpuldien ne se pose pas de question et arme une puissante frappe des 25 mètres dans le petit filet de , impuissant. Quant au second, c'est un "classique" pour Carroll qui, sur un superbe centre de Meireles, prend le dessus sur son défenseur et trompe le portier des Eastlands d'une puissante tête.

Au terme de la rencontre, le manager des Reds était aux anges, satisfait de la prestation de son buteur: "C'est formidable de voir le nom de ce grand bonhomme sur le tableau d'affichage. Le premier était de toute évidence un but fantastique et le second une bonne tête. Vous pouvez voir qu'Andy et Luis (Suarez) sont très complémentaires sur le terrain." A l'heure où Fernando Torres cherche - en vain - à marquer son premier but sous les couleurs de Chelsea, Andy Carroll a déjà enclenché la machine, et le meilleur reste à venir...!
Article précédent Liverpool s'offre le sc... Article suivant Liverpool : un ami de D...