Serie A, Naples lâche prise

Le a réalisé une excellente opération ce week-end en s'imposant face à la Sampdoria (3-0), alors que ses poursuivants et l'Inter chutaient. Les Napolitains ont cédé dimanche sur leur pelouse face à (1-2). L'Inter avait trébuché samedi à (2-0). La Juventus et la Roma se sont également inclinées lors de cette 33e journée de . Le point sur le film du week-end en Italie.
Cavani

Dimanche, 22h40 : Naples lâche prise


Le dauphin napolitain a laissé s'envoler ses dernières illusions de disputer jusqu'au bout le titre à l'AC Milan, dimanche soir sur sa pelouse de San Paolo. Battu par l'Udinese (1-2), une équipe qui pourtant avait très mal voyagé cette saison chez les équipes de tête, Naples réalise une authentique contre performance.

Dans un match fermé, Inler a trouvé la faille à la 55e minute, puis Denis a fait le break à la 61e. Udinese a terminé la rencontre à dix après l'expulsion de Domizzi (87e). En supériorité numérique, Naples sauve l'honneur par Mascara, dans le temps additionnel (96e).

Naples pointe désormais à 6 points du leader, à cinq journées de la fin de la saison. L'Udinese se place pour sa part en embuscade dans la lutte pour la C1, à un point de la 4e place occupée par la Lazio, qui s'est imposée à Catane (1-4) et à quatre points de l'Inter, 3e.

Dimanche, 17h : La Juve gâche encore une occasion


La a gâché une belle occasion de revenir dans les places européennes à l'occasion de la 33e journée de Serie A. La Vieille Dame n'a pas pu faire mieux qu'un nul (0-0) devant la , et reste 7e, à un point de la Roma. La Lazio Roma de son côté fait un pas de plus vers une qualification européenne en dominant sans souci Catane (1-4), confortant sa place au pied du podium. Dans les autres rencontres, la belle opération est pour Cesena, qui quitte la zone de relégation grâce à sa victoire contre la lanterne rouge Bari (1-0). Le a dominé (3-0). Le s'est imposé devant (2-0), avec notamment un but du Français . Enfin, il y a eu du spectacle entre et (3-3).

Samedi, 22h40 : Milan qui rit, l'Inter qui pleure


Un homme plus que les autres attendait avec impatience cet AC Milan-Sampdoria : , limogé par la Samp et désormais attaquant du club lombard. L'attaquant peut se réjouir. Son nouveau club s'est imposé, avec la manière (3-0), et il a inscrit le deuxième des trois buts sur penalty (54e). Avant cela, avait ouvert la marque sur un coup franc direct (20e). C'est ensuite une main de Volta dans sa surface de réparation qui a offert le penalty à Cassano. Le même Cassano se mue en passeur pour sur le troisième but (61e).

Dans l'autre rencontre du soir, l' a chuté à Parme (2-0) sur des buts de Giovinco (35e) et (85e). Une bien mauvaise opération pour les Nerazzurri qui pointent désormais à 8 points du leader et voit s'envoler leurs dernières chances de lutter pour le titre. Il va maintenant falloir surveiller le rétroviseur afin de ne pas perdre le strapontin pour la . La position de pourrait très vite devenir intenable.

Samedi, 20h : La Roma craque encore


En fin d'après-midi, la Roma s'est incliné à domicile contre (2-3). Pourtant, le capitaine Totti avait montré la voie à suivre en ouvrant la marque sur penalty (20e). Mais juste avant la pause, les visiteurs égalisaient, également sur penalty, après une faute de Burdisso, par l'intermédiaire de Pinilla (43e). La Louve craquait en fait dans les dernières minutes. Hernandez, par deux fois, trouvaient la faille dans une fin de match folle (84e et 90e). Le but de Vucinic (90e+2) ne servait à rien. Au classement, Palerme reste 8e et la Roma 6e, mais cette dernière est loin d'avoir assuré sa place en Coupe d'Europe pour la saison prochaine, la Ligue des champions s'éloignant irrémédiablement.
Article précédent Ligue 1 : Lille pourrai... Article suivant Match AS Roma - Inter M...