Bordeaux se relance, Rennes plonge

La belle opération de cette 32e journée dans le haut du tableau est à mettre à l'actif de pour le moment. En dominant (2-0), les Girondins se sont bien replacés dans la course à l'Europe. Monaco de son côté a pris un bon bol d'air en enfonçant un peu plus Rennes (1-0). La lutte continue à tous les étages.

Jaroslav Plasil

La victoire de l'Olympique de en , samedi, va donner un plus de piquant en cette fin de saison en championnat, puisque la sixième place est devenue qualificative pour l' en . Et comme il n'y a que deux points d'écart entre cette fameuse sixième place et la onzième, la lutte s'annonce âpre pour arracher un ticket européen. Avantage pour le moment à Bordeaux après la 32e journée. Décevants depuis le début de la saison, les Girondins peuvent croire à l'Europe après leur victoire sur Saint-Etienne (2-0). Plasil et Diabaté ont scellé la victoire girondine, ce qui leur permet de chiper la sixième place à leur adversaire du soir.

L'autre bonne opération est pour Monaco. Face à des Rennais complètement à côté de leurs pompes depuis plusieurs semaines, les joueurs de la Principauté ont pris quelque peu leur distance sur la zone rouge (1-0). Un unique but du Hondurian Welcome a suffi au bonheur de l'ASM, qui reprend deux points d'avance sur le premier relégable, Caen. Rennes, toujours 5e, va devoir se réveiller pour espérer se mêler à la lutte pour la jusqu'au bout et ne pas revivre une fin de saison cauchemardesque comme l'an dernier...

Ça sent mauvais pour Lens


Caen a également les nerfs ce dimanche. Tenus en échec par (1-1), les Normands ont déposé une réserve technique, leur gardien n'ayant pas entendu le coup de sifflet de l'arbitre sur le penalty amenant l'égalisation du TFC. Pas sûr qu'ils auront gain de cause toutefois. C'est en tout cas ce qu'espèrent ou , qui précédent les Caennais au classement. a prouvé qu'il jouerait le jeu jusqu'au bout en ramenant un point de Nancy après avoir joué à 10 quasiment tout le match (0-0). `

Auxerre, de son côté, a également concédé le nul devant Lens (1-1) dans le match de la peur. Les Sang et Or, qui comptent huit points de retard sur le premier non relégable, voient le spectre de la relégation se rapprocher à grand pas... Valenciennes et se sont également quittés bons amis (1-1), tout comme Brest et le (2-2). La fin de saison s'annonce palpitante à tous les étages, de la course pour le titre à celle pour le maintien.
Article précédent Match Brest - PSG en ... Article suivant Le PSG peut remercier ...