Lyon et Marseille ont la pression, Lens en Ligue 2 ?

Premier volet de la 33e journée de avec Lille qui n'a fait qu'une bouchée d' (5-0) alors que le a peu de chance de maintien après son revers à domicile face au (2-3). Ca chauffe pour Nancy, battu à (1-0).
But Gervinho

Les Dogues ont ressorti les crocs ! Après une période trouble en championnat avec trois matches sans succès, Lille s'est relancé en étrillant le déjà relégué Arles-Avignon (5-0) grâce notamment à un doublé de son Ivoirien , inscrivant au passage ses 13e et 14e buts. Debuchy, sur penalty, Cabaye et Rozehnal sont venus conforter la belle victoire nordiste qui lui permet de retrouver la tête de la Ligue 1, avec deux points d'avance sur l'Olympique de qui accueillera l'AJ Auxerre.

Lens a un pied en



Dans les autres rencontres, le RC Lens a longtemps cru au succès mais a dû s'incliner le FC Lorient (2-3). Malgré l'ouverture du score de l'intenable Kévin Gameiro, les Sang et Or sont revenus dans la partie au courage avec l'égalisation de Démont dix minutes plus tard, puis les hommes de Bölöni ont pris l'avantage par l'intermédiaire du Brésilien . Mais les Merlus possèdent un grand attaquant par le talent en la personne de Gameiro, qui grâce à son 20e but de la saison, permet au club morbihannais de recoller au score. Alors que le RCL pensait au moins accrocher le point du nul, est venu donner la dernière saillie en toute fin de rencontre. Avec un retard de six points sur Nancy, Lens est bien parti pour regoûter aux joies de l'échelon inférieur.

Dans la course à l'Europe, Lorient a profité du nul entre Rennes et (0-0) pour reprendre provisoirement la sixième place, synonyme de qualification pour la prochaine Ligue Europa. Sochaux, vainqueur de Nancy (1-0), pointe à une petit point des Merlus. Ce samedi soir, le Paris Saint-Germain a l'occasion de mettre la pression sur Valenciennes en cas de succès.

Paris fait le boulot



Paris a fait le boulot. Sans être extrêmement brillant, notamment en seconde période, les ouailles d' ont su faire la différence lors du premier acte puis ont géré le résultat qui leur permet de revenir à hauteur de l'OL. Le Paris Saint-Germain entame la rencontre tambour battant et se procure tout d'abord une belle occasion par l'intermédiaire de mais sa frappe, déviée par Hoarau, finit de peu à côté du but de Penneteau qui détourne. Ce n'est que partie remise puisque le Brésilien trouve l'ouverture d'une superbe reprise de volée (10e, 1-0). VA ne tarde pas à réagir par l'intermédiaire de Kadir. Bien servi par Dossevi, l'Algérien enroule bien sa frappe qui se meurt sur la barre d'Edel, battu (17e).

Une sueur froide vite oubliée pour Paris qui double la mise quelques minutes plus tard grâce à Bodmer. Sur un corner de Nenê, sert sur un plateau l'ancien Lillois qui crucifie Penneteau (2-0, 20e). Une fois encore, Valenciennes réagit et il faut un très bon Edel pour détourner le centre de Bong, auteur d'un magnifique déboulé sur son côté gauche. Dans une rencontre plaisante Paris connaît toutefois de petites absences, qui se payent cash. Peu avant la pause, Bong fait encore la différence sur son côté et sert dans la surface . L'attaquant de VA ne se fait pas prier pour battre Edel d'une belle frappe croisée (2-1, 44e).

Le second acte voit le match baisser considérablement de rythme, et les 22 acteurs n'offrent rien de particulier sous la dent du public du . Malgré un très en jambes dans son couloir droit, Valenciennes ne parvient pas à mettre à mal la vigilance de l'arrière garde parisienne. Les hommes de dominent, ont la possession du ballon, mais ne mettent pas en danger un qui en profite pour se refaire un moral, après sa bévue contre Brest dimanche dernier (2-2). Paris prend finalement une marge plus importante en toute fin de partie grâce à un but de Mamadou Sakho, qui traînait dans la surface. Le défenseur parisien reprend une reprise ratée de Nenê aux six mètres et met ainsi son équipe à l'abri. Le empoche ainsi trois points précieux dans la course à la , en attendant de voir en découdre au Stadium face à dimanche.
Article précédent Marseille - Auxerre : l... Article suivant Info TM : l'agent de Tr...