Le Barça prêt à finir le travail

Le , fort de son succès au Stade Santiago-Bernabéu en demi-finale aller de la (0-2), reçoit le avec un pied et demi à Wembley. Privée de bons nombres de cadres mais aussi de son entraineur Jose Mourinho, suspendu pour l'occasion, la formation merengue risque de souffrir le martyr...
Cristiano Ronaldo

Toutes les bonnes choses ont une fin, surtout quand le grand cru tourne finalement à la piquette ! Alors que tous les aficionados du ballon rond attendaient avec effervescence et excitation le "Multi clasico" d'avril-mai, les trois confrontations n'ont pour l'heure pas convaincu les observateurs, la faute essentiellement - il faut le dire - à deux formations n'ayant pas joué le jeu à chacune des rencontres, même si le Barça a tenté de conserver sa philosophie intacte.

Si la finale de la (1-0, ap pour le Real), Clasico le plus abouti des trois, avait laissé entrevoir quelques phases de jeu intéressantes, la demi-finale aller de la Ligue des champions de mercredi dernier était, une nouvelle fois, tombée dans le grotesque. Entre coups bas, agressivité gratuite et simulation à tout va, ce match du dernier carré de la C1 n'a dû son salut qu'à un en mode gala, notamment sur son second but.

Ramos, et... Mourinho sur le flanc


Le Real Madrid ne s'est pas mis dans des conditions idylliques pour aborder cette seconde demi-finale de C1 en s'inclinant pour la seconde fois de la saison à domicile en championnat, contre la modeste formation du (2-3) cette fois-ci. Une défaite qui, malgré l'échec du Barça à la Sociedad, a encore un peu plus éloigné la Maison Blanche du titre. Et comme si cela ne suffisait pas, le Real Madrid est complètement décimé défensivement avec les suspensions de et du Portugais Pepe, ce dernier étant exclu pour l'ensemble de son oeuvre. Aussi, Arbeloa devrait occupé le flanc droit tandis que accompagnera dans l'axe.

Aussi, Jose Mourinho ne pourra pas assister à la rencontre depuis le banc de touche du Nou Camp, le Portugais ayant été exclu par Monsieur Stark pour ses propos déplacés à l'égard du corps arbitral. Si bien que le "Mou" a fait la moue lundi en refusant une nouvelle fois de se présenter en conférence de presse d'avant-match, envoyant son adjoint ainsi que le Français au feu. Une absence notable qui devrait être sanctionnée financièrement par l' qui n'apprécie guère ce genre d'impasse.

Le Barça plus serein que jamais


Cette demi-finale retour risque bien de voir le Barça se qualifier pour la troisième finale de la Ligue des champions en cinq ans (2006, 2009, 2011?). Avec un effectif au grand complet, les hommes de aborderont la rencontre avec une sérénité certaine, même si les Blaugrana, avec une équipe bis, ont concédé une défaite surprenante samedi dernier face à la (2-1). Aussi, devrait faire son grand retour dans le onze-type, en lieu et place de .

Tous les compteurs sont donc au vert du côté du Barça, et ce n'est pas la plainte déposée par le Real Madrid devant l'UEFA qui changera la donne. Jamais éliminée à ce stade de la compétition avec une tel avance, la formation catalane devrait en toute logique dérouler son jeu devant ses socios qui viendront en nombre pour voir son équipe chérie porter l'estocade finale à son rival honni.
Article précédent Real - Barça : les plai... Article suivant FC Barcelone - Real Mad...