Le mercato de tous les dangers pour Lille !

Le OSC a terminé la saison en beauté avec une dernière victoire méritée contre le (3-2). Désormais, les gestionnaires du club nordiste vont devoir s'occuper du mercato qui s'annonce terrible pour les Dogues.

Rudi Garcia

Dans le Nord, les gens savent très bien ce que veut dire l'expression aller au charbon. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le président et ses conseillers ont du pain sur la planche dans l'optique du marché des transferts. Au rayon des départs, on rappelle que le défenseur central rejoindra le FC . Logiquement, le Tchèque devrait remplacer poste pour poste l'international tricolore... sauf que l'ex-joueur du n'était que prêté par le SV au Lille OSC cette saison. Ensuite, il faut souligner que trois joueurs qui ont souvent été sur le banc depuis l'été dernier pourraient quitter le navire. On pense bien sûr à , et qui ont des envies d'ailleurs en dépit du doublé coupe-championnat réalisé avec la formation lilloise. Certains éléments cadres de l'effectif dirigé par sont également susceptibles de changer d'air afin d'évoluer dans un très grand championnat européen.

Cabaye-Gervinho, road to England ?


En effet, le coach du LOSC a confirmé au micro de Canal+ que a très envie de rejoindre United. "Yohan nous a annoncé hier, d'abord à moi, ensuite à tout le groupe, avant le dernier entraînement, qu'il avait fait le choix de rejoindre Newcastle. C'est un choix que je respecte, même si j'aurais aimé qu'il continue l'aventure avec nous", a regretté l'ex-technicien du Mans et de Dijon. Par ailleurs, le départ de la mobylette se précise au fil des jours. L'attaquant ivoirien veut clairement profiter de sa situation contractuelle (son bail s'achèvera en juin 2012) afin de quitter le navire dans quelques jours voire quelques semaines. "Gervinho, il vous l'a dit. Il a pris sa décision. Voilà. Il n'a pas tous les paramètres pour l'instant pour décider", a précisé Rudi Garcia. A priori, le meilleur buteur du championnat (25 buts) devrait continuer son parcours à Lille... mais une grosse offre étrangère pourrait redistribuer les cartes. C'est aussi ça la rançon du succès pour un club fraîchement sacré champion de France...
Article précédent Lille : Amalfitano égal... Article suivant Ligue 1 : le calendrier...