Neuer au Bayern, c'est (enfin) fait !

Fin du dénouement dans le roman-feuilleton allemand . Après des négociations de hautes luttes, le est finalement parvenu à trouver un accord avec concernant le transfert du portier de 25 ans, qui s'est engagé jusqu'en juin 2016.

Manuel Neuer

Le poker menteur entre le Bayern Munich et Schalke 04 est enfin terminé. Annoncé depuis maintenant six mois du côté de l'Allianz Arena, le portier de la Nationalmannschaft Manuel Neuer posera finalement ses valises en Bavière. C'est le Bayern Munich selbst qui l'a annoncé sur son site officiel, confirmant que Neuer avait signé un contrat de cinq saisons en faveur du champion d'Allemagne 2010. Alors que le président de Schalke 04 Held affirmait avec toupet dans les colonnes du quotidien Bild qu'il ferait tout pour conserver Neuer, ce dernier ayant encore une année de contrat, les décisionnaires du club de Gelsenkirchen on finalement cédé leur plus beau joyau.

Neuer, 25 ans, a été l'un des grands artisans du beau parcours européen de Schalke 04, qui a atteint les demi-finales de la compétition, mais aussi sur la scène nationale avec une victoire finale en . Le gardien de la Nationalmannschaft, heureux que l'histoire ait connu une issue heureuse, a livré ses premiers mots sur le site du FCB : "Je suis vraiment impatient de relever ce grand et passionnant défi avec le Bayern. De nombreux collègues de l'équipe nationale sont maintenant mes coéquipiers à Munich. Donc j'arrive en terrain connu et je devrais m'adapter rapidement."

Même son de cloche du côté du président : "Le Bayern est très heureux de l'engagement à long terme de Manuel Neuer, car il est non seulement un le gardien de la sélection nationale, mais aussi l'un des meilleurs au monde." Si le montant de la transaction n'a pour l'heure filtré, le "FC Hollywood" a dû débourser au moins la bagatelle de 25 millions d'euros au minimum pour racheter la dernière année de contrat de Neuer, selon les informations de L'Equipe. Ce dernier devra également relever un dernier grand défi, à savoir convaincre des supporters bavarois qui ont défendu à cor et à cri l'ancien numéro 1, - parti depuis -, Mais quelques arrêts déterminants devraient suffire à faire chavirer toute l'Allianz Arena de bonheur...
Article précédent Man City : ça bloque po... Article suivant Le Bayern Munich passe ...