Ligue 2 : Angers rétrogradé en National ?

Attendu pour une audition devant la DNCG, suite aux déboires de son président , le SCO d'Angers risque une rétrogradation administrative en National. C'est alors Vannes qui récupèrerait la place du SCO en L2.

L'épisode Willy Bernard n'est pas terminé. Le 1er juin dernier, le président du SCO était condamné par le tribunal correctionnel d'Angers à deux ans de prison avec sursis, cinq années d'interdiction de gérer une entreprise, et une amende de 200 000 euros. Pour ces raisons, le club 6e du dernier championnat de doit faire preuve à la DNCG de sa bonne santé financière. L'audition d', initialement prévue le 9 juin dernier, avait été repoussée du fait que Willy Bernard devait revendre ses parts à un nouvel actionnaire. Fixée à demain, cette audition pourrait connaître un nouveau report, si la requête de Bernard est écoutée. Mais cette fois, pas sûr que la DNCG accepte de laisser huit jours supplémentaires à l'actionnaire majoritaire du club du Maine-et-Loire. Le jeune patron (33 ans) ayant contesté sa condamnation, et disposant d'un appel suspensif, la justice pourrait lui permettre de récupérer le contrôle du SCO, actuellement entre les mains d'un mandataire judiciaire, ce mardi.

Si la DNCG lui accorde ce nouveau report, le président espère combler le déficit du club, estimé à 200 000 euros, par la vente d'un joueur par exemple, ou en augmentant le capital. Dans le cas contraire, les sanctions que peut appliquer la DNCG vont de la simple interdiction de recruter, à la rétrogradation administrative. C'est dans ce cas précis que le club de Vannes, qui a été relégué sportivement de par sa 18e place en championnat, pourrait ressortir en tant que grand vainqueur des déboires d'Angers. En effet, si le SCO était rétrogradé, le club breton récupèrerait lui sa place en deuxième division. "Nous, nous sommes prêts" avance le président vannetais Jestin au quotidien . "Si nous sommes repêchés, nous évoluerons en L2 sans problème avec un budget de 8,5 millions d'euros." Vannes récupèrera-t-il alors la place d'Angers en Ligue 2 ? Pour le SCO la blague est bien mauvaise.
Article précédent Insolite : l'ex-femme d... Article suivant Monaco : Mollo vise la ...