Une ambition crescendo pour le nouveau patron du PSG !

Désormais officielle, la cession du Paris Saint-Germain au Sports Investment devrait permettre un passage dans une autre dimension sportive du club francilien. , futur président du conseil de surveillance du club, s'est exprimé longuement dans les colonnes de sur les objectifs à court et à long terme.

Parc des Princes

Après le rêve vendu depuis plusieurs semaines aux supporters parisiens sous le seul prétexte d'une fortune colossale des nouveaux actionnaires du , les repreneurs ont décidé de prendre la parole par l'intermédiaire de Nasser Al-Khelaïfi. Nouvel homme fort du Paris Saint-Germain, ce dernier ne cache pas une ambition particulièrement légitime au vu des sommes - 50 millions d'euros - qui vont être injectées pour renforcer le groupe (En savoir plus), même s'il nie une quelconque volonté de tout chambouler dans le quotidien d'un club en net regain de forme. Prudent, l'intéressé ne se prive pour autant pas pour évoquer les grandes lignes de son projet, restant tout de même plutôt vague dans ces déclarations.

"On est ici avec des objectifs et des stratégies bien définis. On veut amener le PSG très haut. (...) On est au club d'aujourd'hui jusqu'à ... toujours ! Il n'y a pas d'échéance fixe pour la revente du club. Dans dix ans, vingt ans ? Je n'en sais rien. Je répète, c'est un engagement sur du très long terme." Si on retrouve dans ces propos les arguments déjà avancés par lors de l'annonce d'une revente aux Qataris fin mai, cette concrétisation est évidemment une bonne nouvelle et un pied-de-nez à ceux qui voyaient ce rachat comme un effet de mode très éphémère. Concernant la question du recrutement, la ligne directrice s'inscrit dans cette politique sur le long terme. "On veut surtout le nouveau Messi. On ne cherche pas à recruter , mais on veut investir dans les très grands talents de demain." Rassurants sur ces deux points, Nasser Al-Khelaïfi n'élude en outre pas les questions sur la prochaine saison, sujet qui tient le plus à coeur aux supporters à l'heure actuelle.

Quel objectif pour la saison ?

Alors que des rumeurs faisaient état d'une volonté de conquérir le troisième titre de champion de France de l'histoire du PSG dès la saison 2011/2012, le nouveau taulier du club relativise, faisant d'un retour au premier plan en Europe l'objectif primordial qu'il ne faudra en aucun cas manquer pour poursuivre le développement du club, avec la régularité comme règle d'or. "On veut être en la saison suivante, donc il faudra bien finir parmi les trois premiers du Championnat. Après, oui, tous les clubs rêvent d'être champions, mais la priorité sera d'être chaque année en C1." Des paroles qui devraient faire le bonheur des supporters privés de Champion's League depuis la saison 2004/2005, même si seuls les résultats compteront.
Article précédent PSG, Leproux : "Des per... Article suivant Le PSG veut mettre le p...