Lucho Gonzalez, clé du mercato de l'OM

L'Olympique de poursuit sereinement sa préparation d'avant-saison, et ce malgré une défaite vendredi face à Montpellier (0-1). Si le mercato est quasiment plié, l'avenir plus qu'incertain de donne encore un peu de piquant du côté du Vieux-Port...

Lucho Gonzalez

"Il y a des discussions qui continuent. Il faudra qu'elles satisfassent les trois parties. Aujourd'hui, ce n'est pas le cas." L'Olympique de Marseille se serait bien passé d'un feuilleton estival. Alors que le recrutement marseillais a été extrêmement efficace avec les signatures rapides de , , , et , un dernier dossier bloque le mercato olympien, et non des moindres : le cas Lucho Gonzalez.

Alors que l'Argentin a annoncé vouloir quitter le club (En savoir plus), le directeur sporif a tenu à calmer les ardeurs des médias sur le site officiel du club, rappelant que "Lucho n'est pas à , il n'y a pas d'accord" Mais en cas du départ "d'El Comandante", le bras droit de a confié qu'il connaissait déjà quel type de profil pouvait le remplacer, et pas nécessairement un milieu de terrain: "Je pense sincèrement que si Lucho devait nous quitter, ce n'est pas au milieu qu'on prendrait un joueur mais plutôt devant. On regardera les profils mais on sait ce qu'on veut."

Si l'attaquant de classe internationale souhaité par "DD" est attendu depuis son arrivée voici 2 saisons, certains bruits de couloirs annonçaient l'arrivée imminente de Jérémy Menez, information fermement démentie par Anigo: "Il faut arrêter avec toutes les rumeurs, Ménez n'est pas à Marseille et je pense même sincèrement qu'il ira dans un autre club." Mais l'OM, qui a allongé la durée de la date limite pour vendre Lucho, semble résolu à perdre l'Argentin pour faire un dernier coup sur le marché des transferts. En espérant pour les supporters marseillais que l'attaquant tant convoité soit un cador et non Mendoza et autre Gimenez...
Article précédent OM : Anigo met la press... Article suivant AS Rome : un ancien Mar...