Monaco : Keller est furax

Après trois saisons passées du côté de l', a rendu les armes en juin dernier à la suite de la relégation du club en .

Et ce dernier ne supporte pas qu'on critique son bilan personnel qu'il juge tout à fait satisfaisant, hormis cette dernière saison plus que houleuse. "Je refuse d'endosser des responsabilités qui ne sont pas les miennes. La vérité, c'est que j'ai pris des positions qui allaient à l'encontre des dirigeants et on me l'a fait payer", s'est il emporté dans les colonnes de . "Quand le président dit qu'il faut ?remédier aux errements passés en matière de recrutement?, je suis en colère."

Et pour se défendre, il a dressé un bilan de son passage au club du Rocher: "l fallait faire des économies et j'ai ramené la masse salariale des pros à 20 millions d'euros. Question recrutement, je crois que , Jeremy Menez, Nene, Nkoulou, Haruna ont été de bonnes affaires. Et puis, il y a la formation. Le club est classé deuxième centre de formation français derrière Rennes, il a gagné la en mai et a formé 45 % de son effectif pro."
Article précédent Monaco : Bonnart chez l... Article suivant Lille : la piste Bonnar...