Le Real Madrid entre dans le money time pour Neymar !

Apparemment, a réussi à digérer assez facilement l'élimination de l'équipe nationale du en quart de finale de la . En effet depuis qu'il a repris le chemin des , l'attaquant enfile les buts comme des perles dans son pays natal.
Neymar
Ça grince des dents en Espagne ! Ces dernières semaines, l'entraîneur du a répété plusieurs fois qu'il était très optimiste au sujet de la signature de Neymar. Pour l'instant, personne à Valdebebas n'a vu débarquer le prodige brésilien. En effet, les gestionnaires de Santos restent inflexibles au sujet du natif de Mogi das Cruzes. Ce dernier est prié de rester au Brésil jusqu'en janvier 2012 afin qu'il puisse participer à la des clubs. Les Merengue pensaient, au départ, qu'ils arriveraient à convaincre le joueur de mettre la pression à ses dirigeants afin que le transfert soit validé avant le coup d'envoi de la .

Mais Neymar n'a pas l'air d'avoir envie de manger de ce pain ! Après la Copa America, le détonateur auriverde a fait savoir publiquement que son intention première est de poursuivre son parcours à Santos au moins jusqu'à la fin de l'année en cours. Même si les choses semblent tourner au vinaigre pour le moment, le président de la Casa Blanca n'a pas dit son dernier mot. D'après Marca, le patron du Real Madrid aurait décidé de revenir à la charge dès demain (mardi). Il envisagerait sérieusement de lancer un ultimatum à Neymar et à ses conseillers pour qu'ils changent d'avis au plus vite... ou tout du moins qu'ils revoient leur copie.

La piste Tevez pourrait revenir au goût du jour


En cas de nouvel échec, le club espagnol devra inexorablement se tourner vers une autre piste offensive afin de renforcer l'effectif de José Mourinho. Le Special One pourrait demander à ses supérieurs de faire un effort financier considérable afin d'obtenir la venue de qui ronge sérieusement son frein à . "L'Apache" a les épaules assez solides pour évoluer au sein d'un grand club et le fait qu'il soit avant tout un guerrier inépuisable séduit tout le monde dans la capitale. Néanmoins, l' pourrait accélérer les négociations cette semaine car le président est un grand admirateur du goleador sud-américain.
Article précédent Real Madrid : Kaka pous... Article suivant Chelsea : Alex a quatre...