Santos : statu quo sur le dossier Neymar !

Si le n'a pas pour nature d'encaisser un échec sans broncher, il semblerait que les dirigeants du FC soient parvenus à trouver le moyen de freiner le rouleau compresseur madrilène.

Neymar

Selon des propos rapportés par le quotidien espagnol As, le président du club brésilien, Luis Alvaro Ribeiro, a répété une nouvelle fois qu'il ne voulait pas laisser filer son joueur avant l'hiver 2012 en raison du championnat du monde des clubs en décembre prochain. Le dirigeant renvoie d'ailleurs la balle dans le camp des Merengue, en les invitant à prendre leur mal en patience et à préparer d'ici janvier l'offre adéquate pour faire signer le joueur. "Nous n'avons aucun intérêt à vendre et nous l'avons annoncé officiellement (...) C'est compliqué, je ne sais pas s'ils vont payer la clause (...) Nous ne sommes pas un club de seconde zone, nous allons quand même jouer le championnat du monde des clubs."

A signaler toutefois que les Merengue ne vont certainement pas renoncer aussi facilement, quitte à envisager toutes les possibilités pour faire plier la volonté de fer des dirigeants auriverde (en savoir plus). Une alternative qui ne plait pas du tout à Luis Alvaro Ribeiro qui met en garde le club espagnol : "Si le Real Madrid décide de payer la clause de Neymar sans notre accord, nous sommes prêts à porter l'affaire devant la et la justice civile." Difficile de faire plus explicite.
Article précédent Real Madrid : Kaká reco... Article suivant Le Real Madrid prend un...