Le Top 5 des transferts les plus chers de Ligue 1 !

C'est à présent officiel, le milieu de terrain argentin de a rejoint le Saint-Germain (En savoir plus) moyennant la coquette somme de 42 millions d'euros. Petite piqûre de rappel sur les joueurs les plus chers de la .



1. Javier Pastore - Palerme => Paris Saint-Germain : 42 millions d'euros (2011)


C'est LE transfert du championnat de France qui marque une nouvelle ère dans notre football hexagonal. Quand on pense que le Paris Saint-Germain avait du mal à boucler le dossier fin mai, coté à seulement 3,5 millions d'euros... Avec l'arrivée du fonds d'investissement qatari QSI, le PSG est entré dans une autre cour, celle des clubs fortunés capables de s'offrir n'importe qui n'importe quand. La preuve en est avec la signature de la pépite argentine Javier Pastore, pourtant annoncée du côté de . Il devient dès lors le joueur le plus cher de l'histoire de la Ligue 1, mais aussi provisoirement le plus cher de ce mercato 2011, à égalité avec son compatriote Sergio "Kun" Agüero.

2. Nicolas Anelka - Real Madrid => Paris Saint-Germain : 33,5 millions d'euros (2000)


Paris avait déjà de grandes ambitions par le passé, même si le transfert de est - il faut bien le dire dix ans après -, l'une des plus grosses escroqueries qu'ait connu le club de la capitale. Vendu à une bouchée de pain - environ 5 millions de Francs de l'époque -, Paris rachète le joueur formé au club au en l'an 2000 pour la modique somme de... 220 millions d'euros, soit 33,5 millions d'euros ! "Nico" ne reste qu'une saison, inscrivant 15 buts en 58 rencontres, puis est prêté à avant de rejoindre lors de la saison 2002. De l'argent et du talent jetés par la fenêtre en somme...

3. Lisandro Lopez - FC Porto => Olympique Lyonnais : 24 millions d'euros (2009)


Les supporters lyonnais en ont rêvé, l'a fait. Après avoir échoué pour la première fois en sept ans en Ligue 1, coiffé par et , le club rhodanien a décidé de mettre les moyens dans son mercato en recrutant du lourd. Conséquence, l'OL signe le goleador en provenance du . Joueur le plus cher de l'histoire de la capitale des Gaules, "Licha" n'a pas déçu, inscrivant 15 puis 17 buts ces deux dernières années. S'il n'a pas encore permis à l'OL de remporter de nouveaux titres, l'Argentin est assurément l'un des bons coups d'Aulas sur le marché.

4. Yoann Gourcuff - Bordeaux => Olympique Lyonnais : 22,4 millions d'euros (2010)


Après avoir recruté Lisandro Lopez en 2009, Jean-Michel Aulas a fait dans le "bling-bling" en recrutant le Bordelais , nouvelle hype du football français. Joueur hexagonal le plus cher de l'histoire entre deux clubs de Ligue 1, le milieu de terrain des Bleus a connu une première saison très difficile, doux euphémisme. Entre une 2010 catastrophique, des blessures à répétition et une influence sur le jeu famélique, le Breton n'a toujours pas confirmé les 22 millions d'euros mis sur sa tête. Blessé pour le début de saison, Gourcuff devra rapidement retrouver le talent qui était le sien lors de son passage aux Girondins de Bordeaux, sous peine d'être l'un des plus gros bides du mercato de l'Olympique Lyonnais.

5.

Severino Lucas - Atletico Paranense => Stade Rennais : 21,3 millions d'euros (2000)


L'argent ne fait pas tout. Le l'a appris à ses dépens en ce début d'année 2000. Le patron du club breton a voulu entrer dans la cour des grands en s'offrant une pépite du football auriverde, Severino . Auteur de 49 buts en 72 matches avec l'Atletico Paranense, l'international espoirs brésilien est suivi de près par l'OM mais opte finalement pour le Stade Rennais moyennant 150 millions de francs, soit 21,3 millions d'euros, record du club. Mais le joueur déçoit, n'inscrivant que 11 buts en 84 matches. Il évolue à présent au FC Tokyo. Pour une fois, l'OM a eu le nez creux...

Et aussi :

Shabani Nonda : Stade Rennais => AS Monaco : 19 millions d'euros (2000)

Lucho Gonzalez - FC Porto => Olympique de Marseille : 18 millions d'euros (2009)

Michel Bastos - Lille => Olympique Lyonnais : 18 millions d'euros (2009)

André-Pierre Gignac - Toulouse => Olympique de Marseille : 16 millions d‘euros (2010)

Article précédent OM : Anigo met la press... Article suivant Pourquoi Lucho Gonzalez...