Quatre clubs dans le sillage de Manchester City !

De toute évidence, l'arrivée de nouveaux investisseurs richissimes change tout pour un club professionnel notamment en termes de recrutement. Zoom sur quatre écuries qui ont désormais les moyens de leurs ambitions.

Javier Pastore

Le PSG a changé de dimension


Cela fait longtemps que les supporters du club de la capitale ne se sont pas autant régalés pendant le mercato. Exit le temps où des recrues moyennes voire même faibles débarquaient au Camp des Loges. Le rachat de l'écurie par le Investment Authority (QIA) a permis de débloquer 86 millions d'euros afin de recruter des nouveaux joueurs pour étoffer l'effectif d'. On retiendra bien sûr le transfert record du milieu offensif argentin qui a été accueilli telle une star par les supporters présents au pour assister au match contre Lorient samedi dernier (défaite 0-1).

Les recrues de l'été : (3,5 millions d'euros, ), (Gratuit, Rennes), (3,5 millions, ), (10 millions, Saint-Étienne), (7 millions, ), Javier Pastore (43 millions, Palerme), (8 millions, AS Rome), Kévin Gameiro (11 millions, Lorient).

Malaga, le nouvel eldorado espagnol


Après avoir longtemps dû se contenter de jouer le maintien en , le club de a changé de statut de l'autre côté des Pyrénées. A défaut de pouvoir rivaliser à court ou moyen terme avec le et le , le club ibérique veut se mêler à la course pour la qualification en ou au pire en . Abdullah Bin Nasser al-Thani a déboursé environ 45 millions d'euros pendant ce mercato estival. Ce membre important de la famille royale du Qatar compte sur l'entraîneur pour concurrencer , ou encore le .

Les recrues de l'été : (3 millions, ), (3 millions, FC Séville), Jérémy Toulalan (11 millions, ), (6 millions, ), (6 millions, Valence), (4 millions, Valence), (12 millions, Villarreal), (Gratuit, Hambourg).

AS Rome, le club de la Louve revit


Empêtré dans des problèmes financiers colossaux il y a encore quelques mois, l'AS Rome est en train de retrouver son lustre d'antan. Les Giallorossi seront à n'en pas douter des adversaires redoutables en vue du titre de champion d'Italie 2012. L'homme d'affaires américain Thomas DiBenedetto n'a pas hésité à investir environ 38 millions d'euros pour aider le nouvel entraîneur à avoir une équipe de grande qualité. Les départs de , de Jérémy Ménez ou encore de ne sont pas tous compensés mais ça ne saurait tarder.

Les recrues de l'été : (6,4 millions, ), (Gratuit, ), Loïc Nego (Gratuit, ), José (4,5 millions, Gijon), (12 millions, Barcelone), (15,1 millions, River Plate).

Anzhi Makhachkala, la Russie à l'honneur


Depuis le début du mercato, on voit fleurir des rumeurs qui stipulent que des grandes stars du football européen et mondial (Eto'o, ...) vont rejoindre l'Anzhi Makhachkala. Pour l'heure, le mercato estival n'a pas été flamboyant mais il faut se souvenir que les dirigeants russes avaient réussi à attirer , Jucilei ou encore il y a quelques mois. Le milliardaire Suleyman Kerimov veut que son club rayonne sur la scène européenne lors de cette saison 2011/2012.

Les recrues phares de l'été : (15 millions, ), Balázs Dzsudzsák (14 millions, Eindhoven).
Article précédent PSG : trois clubs suive... Article suivant Lille : Balmont pense q...