Les recrues phares des clubs de Ligue 1 !

A moins de dix jours de la clôture du mercato et alors que la ne devrait plus connaitre de grands chamboulements, revenons sur les meilleures recrues de chacune des équipes du championnat de France.

Stéphane Ruffier

Ajaccio : Guillermo Ochoa

Célèbre au où il garde les buts de sa sélection, a accepté de relever un challenge dans l'Hexagone. Annoncé pendant longtemps du côté du Saint Germain, le portier de 25 ans a finalement choisi le promu où il a déjà montré l'étendue de son talent, notamment à Gerland face aux Lyonnais (1-1). Sans doute un très bon coup des Corses.

Auxerre : Issam Jemaâ

Rodé au football français pour avoir défendu les couleurs de Lens et de Caen, l'international tunisien espère que son arrivée à l'AJ Auxerre lui permettra de passer un cap dans l'élite. La mission sera de taille puisqu'il lui faudra faire oublier Irineusz Jelen, parti une fois son contrat en Bourgogne arrivé à son terme.

Bordeaux : Landry N'Guémo

Privés d' qui a choisi de rejoindre l'Olympique de , les Girondins de ont misé sur l'ancien joueur de et international camerounais (25 sélections), arrivé gratuitement. Espérons pour , limité dans ses moyens pour cette saison du rachat pour les Marine et Blanc, que le joueur fera oublier la "sentinelle".

Brest : Jonathan Zebina

Sauvés in extremis de la relégation la saison dernière à la 38ème journée grâce aux pires résultats des autres clubs menacés par la zone rouge, les Brestois comptent sur le professionnalisme et sur l'expérience de l'international français pour s'offrir une saison moins compliquée que la précédente. Pari gagnant pour le club du Finistère ?

Caen : Pierre-Alain Frau

Son cas est très étrange. Important dans la conquête du doublé Coupe / Championnat du la saison dernière, a été poussé vers la sortie par ses dirigeants qui ne lui ont jamais fait totalement confiance. A 31 ans et malgré une approche sérieuse de , le joueur a préféré la Normandie où il souhaite prendre du plaisir mais où il aura surtout la lourde tâche de faire oublier .

Dijon : Grégory Thil

Sa première expérience en Ligue 1 ne sera évidemment pas un bon souvenir puisque -sur-mer, où il évoluait à cette époque, n'a fait qu'une saison dans l'élite alors que lui a passé de longs mois à l'infirmerie. Disposant d'une deuxième chance de briller aux côtés des meilleurs clubs de l'Hexagone, le buteur de 31 ans n'a pas le droit de se tromper avec le promu dijonnais, au risque de voir la Ligue 1 lui tourner définitivement le dos...

Evian TG : Jérôme Leroy

Sans doute un des éléments dont la Ligue 1 peut être fière. Disposant d'une longévité respectable (le joueur aura 37 ans à la fin de l'année), l'ancien milieu offensif rennais s'est offert une ultime pige avec le promu savoyard pour prendre du plaisir et relever un dernier défi. A croire que le pari n'est pas si risqué puisque les champions de en titre réalisent pour l'heure un bon début de saison avec 5 points après trois journées.

Lille : Dimitri Payet

On prévient tout de suite les Nordistes : la saison de la confirmation est souvent bien plus compliquée que celle du triomphe. Conscients des difficultés qui les attendent cette saison, les Lillois ont tâché de recruter malin, compensant des départs de qualité par des joueurs talentueux, comme en provenance de Saint-Etienne. On espère que sa technique très élevée et que son sens du but suffiront à faire oublier le très regretté ...

Lorient : Mathieu Coutadeur

Il est considéré comme un élément talentueux mais qui n'a pour l'heure à son actif qu'une longue irrégularité coupable. En effet, après avoir été découvert comme un élément prometteur au Mans, le joueur a sombré dans l'ambiance délétère de l'. Autant dire qu'il relève un pari au moins aussi gros que les dirigeants qui lui font confiance. A 25 ans, un échec avec le ne serait vraiment pas du meilleur goût sur son maigre CV...

Lyon : Rémi Garde

A Lyon, la cure d'austérité est enclenchée. Avec pour seule recrue l'ex-Guingampais Baraky Koné (23 ans), les Rhodaniens n'ont pas illuminé ce mercato, à tel point que la meilleure recrue de l' cette saison pourrait bien se nommer . En effet, ce pur produit maison vient de mettre fin à l'ère dont la fin a semblé avoir un effet plus que néfaste sur le groupe professionnel. Si Gerland semble l'avoir déjà adoptée, espérons que cette solution interne permettra aux Lyonnais de redorer leur blason.

Marseille : Alou Diarra

Cela fait deux ans que l'attendait ! C'est donc une bonne satisfaction pour le champion du monde 1998 de voir arriver le milieu défensif international français Alou Diarra. A 30 ans, le joueur demeure une valeur sûre du mercato, malgré une saison très moyenne avec Bordeaux l'an passé. Espérons que ce renfort permettra aux Phocéens de bien figurer en Ligue 1 et en où DD vise aussi bien que lors de l'exercice précédent (8èmes de finale)...

Montpellier : Vitorino Hilton

Le club de l'Hérault n'a pas fait énormément de bruit sur ce mercato. Si l'actualité essentielle a été le départ d', son remplacement a permis de consolider la défense de . En effet, barré par la concurrence avec l'OM, a associé le climat du sud de la France à un club moins prétentieux pour retrouver le plaisir d'un temps de jeu conséquent. Le tout sans coûter le moindre centime à puisque le joueur brésilien avait résilié son contrat avec Marseille. Joli coup pour le .

Nancy : Benjamin Moukandjo

Le joueur avait été catégorique : il était hors de question de jouer en Ligue 2 avec Monaco cette saison. A la recherche d'un point de chute en Ligue 1 et un temps annoncé chez le rival niçois, c'est finalement en Lorraine que le milieu offensif va peaufiner son apprentissage de l'élite française.

Nice : Didier Digard

Ce n'est pas vraiment un élément nouveau puisque le joueur sortait d'un long prêt avec les Aiglons mais son transfert définitif est à coup sûr une bonne nouvelle pour l', malgré le début de saison très poussif cette saison en championnat. A 24 ans, le milieu défensif qui n'avait pas réussi à émerger au PSG espère bien que la Ligue 1 lui sera plus favorable qu'avec son dernier club. On croise les doigts.

PSG : Javier Pastore

C'est la touche milliardaire du mercato dépensier du club de la capitale. En provenance de , le meneur de jeu argentin de 22 ans, acheté 42 millions d'euros cet été, a déjà fait chavirer le public du qui l'a découvert pour la première fois à domicile il y a deux jours contre . Monstre de technique et de discipline, le joueur doit encore achever sa préparation physique avant d'être au top. A condition de ne pas sombrer sous le poids de son transfert mirobolant...

Rennes : Jonathan Pitroïpa

Les Bretons avaient besoin d'un nouvel élément supérieur techniquement avec le départ de . Ils l'ont trouvé à en la personne de Jonathan Pitroïpa. Enorme en ce début de saison avec notamment un but décisif contre le PSG (1-1), la recrue rennaise a déjà conquis son public. On a hâte de voir s'il sera capable de tenir ce régime toute la saison, ce qui permettrait à de rêver aux objectifs les plus fous pour l'exercice en cours...

Saint-Etienne : Stéphane Ruffier

Sans aucun doute l'un des tous meilleurs coups entre deux clubs de l'Hexagone. Tombé en Ligue 2, Monaco n'avait évidemment pas les moyens de retenir l'ambitieux et talentueux . Profitant du fait que les grosses équipes de Ligue 1 disposaient déjà toutes d'un gardien titulaire, les Verts ont bouclé le dossier à toute vitesse, s'offrant là un dernier rempart dont la force n'est plus à prouver, et qui espère profiter de son nouveau club pour franchir enfin durablement les portes de la sélection nationale.

Sochaux : Sébastien Corchia

Dans le Doubs, on apprécie tout particulièrement la carte jeunesse. L'arrivée de , joueur plus que prometteur déçu par la non-montée du Mans la saison dernière, s'inscrit dans cette logique. En espérant pour les Lionceaux que trop de jeunesse ne leur sera pas fatal...

Toulouse : Emmanuel Rivière

a longtemps souffert de la perte non compensée d', parti à l'OM. C'est donc avec un soulagement immense qu'il a accueilli le jeune international Espoirs , qui a tourné le dos à Saint-Etienne pour rejoindre les Violets. A 21 ans, le joueur qui a claqué 16 buts sur les deux dernières saisons dans le Forez, relève le défi du TFC, avec le risque d'avoir déjà une erreur de carrière à son actif...

Valenciennes : Gil

Démuni défensivement avec le départ de au PSG, le club nordiste a trouvé la parade en engageant le colosse brésilien de Cruzeiro, Gil, pour solidifier son arrière-garde. Après deux défaites et un nul en trois journées, on espère que cette arrivée portera vite ses fruits pour donner un peu d'air au nouvel entraîneur du VAFC, ...
Article précédent OM : Nkoulou toujours s... Article suivant Montpellier : départ su...