Flops du week-end : Wenger, la grève italienne et l'OM

Après les Tops du week-end, place aux Flops retenus par l'équipe de . Au programme la mauvaise stratégie d', le report de la 1ère journée du championnat italien et la fin d'un mois d'août affreux pour .

Arsène Wenger
Flops du week-end

1er : Arsène Wenger a perdu son "French flair"


Cela fait six ans que les supporters d' attendent un nouveau trophée. Même si la saison 2011/2012 est encore loin d'être terminée, force est de constater que les Gunners sont déjà mal partis pour triompher en . Pire encore, le club londonien a vécu un véritable cauchemar à l'occasion du déplacement à Old Trafford le week-end dernier. Une défaite contre était envisageable... mais pas sur un score humiliant de 8 buts à 2 qui fait passer Arsenal pour un club de seconde zone voire pire. Le manager Arsène Wenger n'arrête pas de demander aux fans de lui faire confiance mais à deux jours de la fin du marché des transferts, la patience est bannie à l'Emirates Stadium ! Les départs de et de n'ont pas été compensés et certains se demandent où sont passés les 63 millions d'euros récupérés au passage ! Est-ce le début de la fin pour Arsène Wenger qui est en place depuis 1996 ? Wait&See...

2ème : Après l'Espagne, l'Italie fait face à la grève


A l'image de ce qui s'était passé en Espagne, la première journée de la a également été reportée. Le syndicat des joueurs transalpins veut que les joueurs professionnels qui évoluent de l'autre côté des Alpes ne paient pas à "l'aveuglette" une taxe de solidarité qui n'est pas très claire sur le plan légal. En plus de cela, ils s'opposent au fait que les entraîneurs obligent des éléments sur lesquels ils ne comptent plus du tout à s'entraîner en marge du groupe professionnel. Une partie des tifosi ont déjà souligné qu'ils sont encore une fois les dindons de la farce à cause de cette nouvelle convention collective qui n'est pas encore ratifiée par toutes les parties concernées.

3ème : L'OM n'arrive pas à décoller


Après avoir concédé trois matches nuls contre des adversaires à sa portée (, Auxerre et Saint-Étienne), l'équipe de Marseille se présentait à hier soir avec une grosse envie de réaliser un gros coup. Après l'ouverture du score des Dogues, les Phocéens avaient réussi à rétablir la barre grâce à un doublé de . Mais a réussi à égaliser avant que l'attaquant inscrive son deuxième but personnel alors qu'il restait encore un quart d'heure à jouer dans cette rencontre. Au final, les hommes de se sont donc inclinés pour la première fois de la saison (3-2) et n'ont que trois points dans leur besace après quatre journées ce qui est nettement insuffisant. La réception de Rennes au stade Vélodrome le 10 septembre prochain est déjà capitale...

Article précédent Lille : Garcia salue l'... Article suivant Exclu TM : un feu folle...