Bourgoin rêve de Ligue des champions avec Ndinga !

Après une saga qui a duré plus d'un mois, a finalement accepté de rester à Auxerre. Pourtant Dieu sait que le milieu de terrain souhaitait signer à avant la fin du mercato.
Delvin Ndinga
Un clash qui n'a servi à rien. A la fin du mois de juillet, les conseillers de Delvin Ndinga ont été approchés par les dirigeants de l'. Les Gones ont ensuite transmis plusieurs offres nettement insuffisantes au président bourguignon . Ce dernier a balayé toutes ces propositions et souligné à plusieurs reprises qu'il souhaitait conserver le milieu de terrain. En guise de réponse, l'international congolais a entamé un bras de fer terrible avec l' avec en point d'orgue un boycott du match amical face à (1-1) et des déclarations fracassantes sur les ondes de la radio RMC. "Je ne vois pas mon avenir à Auxerre. Il faut que je joue dans un club plus ambitieux qu'Auxerre. Lyon, c'est un grand club français, qui vise tout le temps le haut du tableau. Pour moi, ce serait mieux de jouer dans un club comme ça. Faire grève, ça ne servirait à rien. Le président (Gérard Bourgoin) est un grand monsieur, il finira par comprendre", avait espéré le footballeur qui a débuté sa carrière au stade de l'Abbé Deschamps.

Mais Gérard Bourgoin n'a rien compris si l'on peut dire ! Jusqu'au 31 août à minuit, le patron de l'AJA a gardé la même ligne de conduite et par conséquent Delvin Ndinga est resté à Auxerre malgré une ultime proposition alléchante sur le plan financier (8 millions d'euros + 4 en bonus). "Il y a eu plusieurs relances de l'OL pendant le dernier jour du marché. J'ai reçu plusieurs messages et les Lyonnais ont appelé le joueur juste avant qu'il prenne l'avion pour le . Mais ma détermination à garder Delvin était totale et il a fini par comprendre son intérêt à rester à Auxerre", a souligné le dirigeant icaunais d'après L'Yonne Républicaine. Pour lui, il était inconcevable de vendre un joueur d'un tel niveau même si l'OL aurait pu lui permettre de franchir un cap important sur le plan sportif. "Évidemment que Delvin voulait rejouer la . En plus, l'offre financière de l'OL était très intéressante pour lui. Mais je connais Delvin depuis longtemps, à l'époque où j'avais été le chercher au fond de Pointe-Noire (sic), et il a compris ma position", a assuré Gérard Bourgoin.

Un salaire revu à la hausse pour Ndinga


La question est de savoir comment l'homme fort auxerrois a pu convaincre Delvin Ndinga de fermer les yeux sur l'offre lyonnaise et... finalement de signer une prolongation de contrat jusqu'en juin 2015 ! "On lui a proposé de prolonger avec une revalorisation salariale. C'est normal pour un joueur de son importance. Surtout qu'il faut reconnaître qu'il a été parfaitement professionnel cet été (...) Il a un enfant en bas âge à charge et ce n'est pas l'idéal pour déménager maintenant", a-t-il rappelé. Sur le plan sportif, Gérard Bourgoin a révélé qu'il a de grandes ambitions pour cette saison 2011/2012. Pour lui c'est clair, l'AJA doit finir dans le Top 3 de la et ainsi revenir sur la scène européenne. "L'objectif cette saison n'est pas de se maintenir, mais bel et bien de finir dans les trois premiers. Le but est de retourner en Ligue des champions. Delvin veut aider le club à y arriver", a-t-il fait savoir. Le dossier est rangé au placard pour l'instant mais les décideurs de l'OL pourraient le ressortir au moment du mercato hivernal en janvier prochain !
Article précédent Lyon : Aulas positive a... Article suivant Lyon : Rémi Garde regre...