Deschamps a retrouvé une des clés du succès

L'Olympique de s'est rassuré mardi soir sur la difficile pelouse de l' le Pirée (0-1), en remportant son premier match du groupe F de la , prenant au passage la tête du classement, devant et Dortmund. Anecdotique, mais peut-être suffisant pour relancer la machine.

Didier Deschamps

Cela faisait plus d'un mois qu'on n'avait pas vu un aussi rayonnant en conférence de presse d'après-match. Il fallait en effet remonter au Trophée des champions disputé en juillet dernier pour voir l'entraîneur de l'Olympique de Marseille afficher un tel sourire. Et cette fois-ci, "DD" pouvait être doublement satisfait : en plus d'empocher les trois points - une première depuis trois saisons pour son premier match de C1 -, Marseille n'a pas encaissé le moindre but. De quoi rassurer le champion du monde 1998 : "C'est la preuve que parfois, un seul but suffit pour gagner un match. J'avais un peu plus de choix sur le plan défensif, notamment avec la rentrée de Traoré. Mais ce n'est pas que la défense et Mandanda. C'est un bon travail de tous ceux qui étaient devant"

En même temps, avec les absences conjuguées d', et un en délicatesse avec son genou, Deschamps n'avait pas trop le choix : bétonner sa défense et espérer un contre salvateur. C'est ce qui se produisit sur le but de , sur un très bon service de , très prometteur au poste de milieu gauche (voir les notes du match). Un choix tactique voulu par Deschamps : "Jérémy avait déjà joué à ce poste-là, souvent. Pas avec moi mais il l'a fait ailleurs et plutôt bien. C'est un choix que j'ai fait en fonction des joueurs que j'avais à ma disposition, aux absences aussi pour avoir un ensemble équilibré, rationnel. Comme le résultat va, ça va. Sinon, peut-être que j'aurais entendu d'autres choses moins agréables sur ce choix"

Désormais, fort d'un succès étriqué mais ô combien important pour la confiance, l'OM peut préparer plus sereinement son second "Olympico" de la semaine avec le déplacement au Stade de Gerland face à l'Olympique Lyonnais, qui débutera sa campagne européenne ce mercredi à Amsterdam (Voir par ailleurs). Avec Gignac qui "espère s'entraîner de nouveau mercredi", dixit le site officiel de l'OM, Mathieu Valbuena qui devrait également être apte, Deschamps devrait posséder de nouvelles clés - offensives cette fois-ci - pour mener à bien sa reconquête. Mais, avant tout, Marseille devra retrouver un certain équilibre avant d'être ambitieux dans le jeu. C'est par là que passe la clé de Deschamps...
Article précédent OM : Mbia est sûr que G... Article suivant OM : une grosse erreur ...