Le PSG se met à l'heure autrichienne

Après avoir écarté l'équipe de Differdange lors du tour préliminaire de la Ligue Europa, le Paris Saint-Germain attaque la phase de poules ce soir par la réception du club autrichien de Red Bull Salzburg.

Javier Pastore

Petit à petit, le Paris SG version qatari prend de l'ampleur, à mesure que les victoires s'enchaînent. Si, pour l'heure, encore quelques détails sont à revoir, notamment dans l'animation offensive, force est de constater que le Paris Saint-Germain d', c'est du solide. Avec cinq succès de rang, une première depuis la saison 2003, Paris tient une forme étincelante, à défaut de l'être sur le terrain. Pour les strass et les paillettes, il faudra certainement encore attendre un mois ou deux, mais pour le moment, le gagne, et c'est ce qu'on lui demande.

Avec un de plus en plus influent dans le jeu - 1 but, 5 passes décisives pour l'ancien Romain -, un qui retrouve petit à petit ses sensations et un qui a déjà impressionné un l'espace d'un match, le PSG a déjà toutes les cartes en main pour débuter l' de la meilleure des façons. En conférence de presse, concédait toutefois qu'il ne savait pas grand chose de l'adversaire du jour : "Honnêtement, je ne connais pas trop ce club. Je crois savoir qu'ils sont premiers de leur championnat avec déjà quatre victoires." Ce qui n'empêche pas l'ancien Marseillais de se méfier : "Malgré ce qu'on peut entendre ici ou là, ce groupe n'est pas si évident que cela. Il faut se méfier de tout le monde. Encore une fois, l'important sera de sortir de ce groupe !"

Mais ce Paris Saint-Germain là ne devrait pas connaître de problèmes majeurs face à une modeste formation autrichienne qui devrait servir de faire-valoir dans un de plus en plus exigeant au fil des matches. Une exigence qui a également contaminé les joueurs, se voyant bien titiller les cadors de la compétition : "Le groupe est plus fourni cette saison et nous devons sortir de cette poule pour ambitionner quelques chose dans cette épreuve", renchérit Zoumana Camara. Et pourquoi ne pas aller au bout d'ailleurs !" Une victoire face à Salzburg, ville qui héberge une fameuse marque énergisante bien connue, donnerait ainsi des ailes au club de la capitale qui n'a pas fini de viser haut...
Article précédent PSG : Matuidi ne sous-e... Article suivant Débat TM : faut-il bala...