Le Real Madrid, toujours une poule aux oeufs d'or

La santé financière du est au beau fixe. Les dirigeants merengue ont en effet publié un bilan annuel qui affiche une forte progression. Et, chose rare, la dette colossale du vice-champion d'Espagne a également connu une baisse significative.

Florentino Perez

En pleine période de crise européenne où les politiques d'austérité sont le crédo favori de tous les Chefs d'Etat du Vieux Continent, où la récession, l'inflation, et la crise boursière sont le pain quotidien d'une population qui comptent de plus en plus ses sous, les clubs de football se portent - du moins les gros - comme un charme. Le plus puissant d'entre eux, le Real Madrid en a d'ailleurs profité pour publier un communiqué sur son site officiel (www.realmadrid.com) dans lequel le bilan économique du club merengue est décortiqué. Et les nouvelles sont plutôt bonnes.

La Casa Blanca affiche en effet un chiffre d'affaires excédentaire pour la saison 2010-2011 de 8,6%, pour un total de 480,2 millions d'euros et ce, sans compter la vente des joueurs. Cette soudaine augmentation, de 46,8 millions d'euros, permet au Real Madrid de battre un nouveau record mondial en termes d'exploitation. Un chiffre possible grâce aux revenus glanés par "l'activité du club, le stade, la télévision et le marketing", dixit le communiqué. Et, plus fort encore, le président est parvenu à faire baisser la dette du club, estimée officiellement à 244,6 millions en 2010/2011, de plus de 30%, pour atteindre les 169,7 millions d'euros. Un sacré tour de force pour un club réputé pour sa forte propension à dépenser sans compter.

Mais cette saison, la Maison Blanche s'est montrée moins dépensière qu'à l'acoutumée, avec les venues de (30 millions d'euros), (8 millions d'euros), (10 millions d'euros), et (5 millions d'euros) pour un montant total de 53 millions d'euros. Tablant sur une finale ou une victoire en , la première ou deuxième place au minimum en et une Coupe d'Espagne, le Real Madrid pourrait une fois de plus enregistrer de nouveaux gains très importants pour la saison 2011-2012. Mais cela passera indubitablement par des résultats positifs de la part de et sa bande...
Article précédent Real Madrid : "le Melon... Article suivant Real Madrid : L.Diarra ...